Impact de Montréal

«On ramène un bon point» - Thierry Henry

Publié | Mis à jour

Les partisans de l’Impact ont sans doute mal digéré de voir leurs favoris laisser encore une fois filer une avance en fin de match, mais l’entraîneur du club, Thierry Henry, voyait le verre à moitié plein, samedi, au terme du verdict nul de 2-2 obtenu contre le FC Dallas.

Après une première demie terne, l’Impact, grâce à Maxi Urruti, a pris les devants 2-0 tôt en deuxième demie. Hélas, comme ce fut souvent le cas depuis quelques années, l’adversaire a pris le haut du pavé en fin d’engagement et est parvenu à combler l’écart.

L’Impact doit donc se contenter d’un point au lieu de trois, mais Henry va le prendre volontiers.

«Un très bon point, après ce qui s'est passé en première mi-temps, on n'était pas dans le match», a-t-il indiqué, après le match.

«Ça a été beaucoup mieux dans les 25 premières minutes de la deuxième mi-temps, a-t-il aussi mentionné. Après ils ont joué vers l'avant, ils ont centré à maintes reprises, on aurait pu tenir un peu plus.»

«Ça ressemble un peu au match aller contre Saprissa, frustrant parce que tu mènes 2-0, mais à l'arrivée c'est un bon point», a-t-il résumé.

Henry a aussi reconnu que Dallas avait bien géré sa fin de match.

«Soyons honnête, ce n'était pas immérité qu'ils marquent deux buts», a-t-il souligné.

Enfin, l’entraîneur n’a pas voulu se commettre au sujet du prochain match, alors que l’Impact reprendra le collier dès mardi au Stade olympique en Ligue des champions de la CONCACAF.

Plusieurs de ses joueurs ont montré des signes de fatigue en fin de rencontre, alors que l’attaquant Maxi Urruti et l’arrière Luis Binks ont dû composer avec des crampes, notamment.

«Ça fait des matchs, ça fait des voyages, il faut faire avec», a admis Henry. 

Voyez son point de presse complet dans la vidéo ci-dessus.