Canadiens de Montréal

L'occasion en or que le CH a laissé passer

Publié | Mis à jour

Les partisans des Maple Leafs de Toronto n’en finissent plus de vivre des cauchemars. Leur équipe, pourtant extrêmement talentueuse, trouve constamment le moyen de se tirer dans le pied.      

Il y a eu cette infâme défaite contre un chauffeur de zamboni. Et voilà que cette formation dotée de plusieurs attaquants étoiles a été muselée deux fois en deux soirs en Californie, subissant des revers de 1-0 (tirs de barrage) et de 2-1 contre les Kings de Los Angeles et les Ducks d’Anaheim, respectivement.         

Pire encore : les Auston Matthews, Mitch Marner, John Tavares et compagnie ont été neutralisés vendredi soir par une brigade défensive aux compétences TRÈS limitées, comme vous pouvez le constater ci-dessous.      

Les Maple Leafs conservent tout de même d’excellentes chances de participer aux séries éliminatoires selon sportsclubstats (80,9%), mais les amateurs torontois manifestent tout de même beaucoup d’inquiétude par rapport au niveau de jeu de leur équipe, qui, malgré sa reconstruction plutôt réussie, n’a pas franchi le premier tour du tournoi printanier depuis 2004.      

Les critiques deviennent de plus en plus acerbes sur les réseaux sociaux, si bien que Mitch Marner estime qu’il est important d’éviter cette distraction.      

«Nous essayons de rester calmes, a-t-il confié aux médias après le dernier revers des siens contre les Ducks. Je sais que les médias occupent une grande place dans cette ville. Je crois que notre équipe doit se tenir loin des réseaux sociaux. Les gens vont commencer à s’en prendre à nous et nous formons un groupe uni ici, une équipe.»      

L’occasion manquée du CH      

Pour les Canadiens de Montréal, il est dur de regarder cette situation à Toronto et de ne pas avoir des regrets.     

La formation de la Ville Reine a donné au Tricolore plusieurs occasions inespérées de revenir dans le portrait, mais elles ont été bousillées notamment par deux horribles séquences de huit défaites.      

Autre statistique difficile à digérer : aucune équipe de la Ligue nationale de hockey (LNH) n’a subi plus de défaites par un but que les Canadiens, soit 13. Et ne perdons pas de vue que la formation montréalaise s'est inclinée quatre fois devant la pire équipe du circuit, les Red Wings de Detroit, qui présentent une fiche de 16-48-5 et un différentiel de... -120.

Ajoutez à cela toutes les avances échappées par la troupe de Claude Julien... Le CH a perdu six rencontres après s’être forgé une avance au terme des 40 premières minutes de jeu, le plus haut total de la LNH. 

Huit points séparent actuellement les Canadiens et les Maple Leafs au classement. Un écart considérable. À plusieurs occasions, ces points étaient cependant à la portée de l’équipe avant qu’elle ne se lance dans son opération de sabotage. 

Bref, le CH n’était pas si loin de participer aux séries cette saison. Le hic, c’est qu’il a trouvé plusieurs manières de s’écarter du portrait.