LNH

Les journalistes tenus à l'extérieur des vestiaires

Publié | Mis à jour

Suivant les recommandations du U.S. Centers for Disease Control and Prevention, plusieurs clubs de la LNH ont commencé à refuser l’accès aux vestiaires des équipes aux médias afin de prévenir la propagation du coronavirus.

C’est le réseau Sportsnet qui rapportait la nouvelle, samedi après-midi.

Dans ces cas particuliers, les médias auront plutôt accès aux membres de ces équipes lors de conférences de presse.

Le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a commenté ce dossier, samedi, en entrevue à TVA Sports. À voir dans la vidéo principale.  

En entrevue à TVA Sports samedi soir, le commissaire de la LNH, Gary Bettman, a indiqué que si certains clubs avaient commencé à appliquer cette règle, elle n’est pas encore officielle à travers la ligue.

«Nous considérons chaque geste qui pourrait être approprié, selon ce qui survient, les choses changent rapidement, nous sommes en contact avec les autorités médicales afin de s'assurer qu'on fait les bonnes choses», a-t-il avancé.

«Certains clubs prennent cette décision maintenant (...) Un vestiaire est un endroit plus intime, il y a plus de monde, les joueurs ne sont pas toujours habillés», a également expliqué le commissaire.

«Au point de vue de la santé (...) ça pourrait être mieux de rendre les joueurs disponibles sur un podium, a admis le commissaire. C'est une des possibilités étudiées par nous et par certains clubs.»

Bettman a cependant indiqué que la ligue n’était pas encore prête à rendre cette mesure obligatoire.

Plus tôt en semaine, la LNH a demandé aux joueurs de limiter les contacts avec les partisans afin d’éviter la transmission du virus.

Par ailleurs, Gary Bettman a ordonné l’arrêt des voyages à l’extérieur de l’Amérique du Nord à tous les employés de la ligue.