Impact de Montréal

L’Impact laisse encore partir une avance de deux buts

Publié | Mis à jour

Les joueurs de l’Impact ont certainement eu une impression de déjà-vu, samedi à Dallas, puisqu’ils ont laissé filer une avance de deux buts pour se contenter d’un match nul de 2 à 2 face au FC Dallas.  

«Ça ressemble un peu au match de Saprissa, c’est frustrant parce qu’on menait 2 à 0, mais à l’arrivée, c’est un bon point», a soutenu Thierry Henry..          

Le match était présenté à TVA Sports et sur TVA Sports direct.  

Promotion: ne manquez aucun des 34 MATCHS de l’Impact de Montréal en MLS   

• À lire aussi: «On ramène un bon point» - Thierry Henry  

Étouffé par la pression de Dallas en première demie, l’Impact a présenté un autre visage au retour de la pause. Mais c’est quand Orji Okwonkwo est entré pour Anthony Jackson-Hamel, à la 58e minute, que les choses ont changé.  

Il n’aura mis qu’une minute à peser sur le match quand sa tête a frappé le poteau à la droite de Jesse Gonzalez pour offrir un retour juteux à Maxi Urruti, qui a ouvert la marque.  

Doublé  

Neuf minutes plus tard, l’Argentin s’est une fois de plus trouvé au bon endroit, au bon moment.  

Zachary Brault-Guillard y est allé d’une percée le long de la ligne de fond et son centre a dévié sur deux défenseurs pour aboutir au pied d’Urruti, qui a complété son doublé. Urruti, qui a marqué quatre fois l’an passé, a déjà trois buts en deux matchs cette saison.  

«Maxi n’a pas besoin de marquer pour bien jouer, mais il marque, en ce moment, et les gens vont continuer d’en parler», a soutenu Henry.  

«Je vais continuer de parler de la façon dont il joue, qu’il travaille et ce qu’il apporte à l’équipe. S’il marque en plus, tant mieux.»  

Ça s’écroule  

L’Impact semblait filer la victoire, mais Dallas n’avait pas dit son dernier mot avec deux buts en douze minutes.  

Zdenek Ondrasek a réduit l’écart de moitié avec une tête bien exécutée à la 84e minute, puis il a effectué une belle passe du talon pour Ricardo Pepi, qui a créé l’égalité à la 96e, une petite minute avant la fin du temps ajouté.  

«Selon la physionomie du match, soyons honnêtes, ils méritaient de marquer», a souligné Henry, qui rappelle que son équipe aurait pu connaître un sort bien différent.  

«On aurait pu ne pas accorder ces deux buts, mais on aurait aussi pu en donner trois ou quatre à Dallas en première demie. Les joueurs sont revenus en deuxième mi-temps en jouant comme je le veux et en respectant leurs positions.»  

Pression  

L’Impact a pratiquement été en mode survie en première demie, en se faisant complètement dominer en milieu de terrain.  

Michael Barrios a fait beaucoup de dommages avec sa vitesse, mais c’est surtout la capacité des Texans à jouer rapidement en possession du ballon qui a fait la différence.  

«On n’était pas dans le match et on n’a pas respecté ce qu’on devait faire quand on avait la balle et quand on ne l’avait pas», a noté Henry.  

«T’as pas souvent la balle ici, c’est une équipe qui essaie de jouer de l’arrière et de redoubler les passes.»  

Ce qu'on a remarqué  

Difficiles phases arrêtées  

L’Impact continue d’éprouver des difficultés lorsque vient le temps de se défendre sur les ballons arrêtés. Encore une fois samedi, les attaquants adverses se sont souvent retrouvés rapidement derrière la ligne défensive et le jeu a été parfois erratique lors des coups de pied de coin.  

Urruti bien positionné  

Souvent critiqué pour son manque de finition l’an passé, Maxi Urruti apparaît sous un autre jour depuis le début de la saison. L’Argentin a déjà marqué trois buts en seulement deux matchs de MLS, lui qui en avait inscrit quatre en 2019. Jouant désormais dans le couloir droit plutôt que comme attaquant, il prend plus le temps d’avoir un meilleur positionnement près du but.  

Barrios a été dérangeant  

Très rapide, le milieu de terrain de Dallas Michael Barrios a mis à mal la brigade défensive montréalaise, principalement Jorge Corrales, qui s’est fait manger tout rond dans le couloir gauche. Les arrières centraux ont aussi eu de la difficulté à le contenir et même Samuel Piette y a goûté en se faisant passer un ballon entre les jambes.  

Jackson-Hamel peu décisif  

Même s’il possède un bon gabarit pour un attaquant, Anthony Jackson-Hamel perd beaucoup trop de ballons, comme s’il n’était pas capable d’employer sa taille à son avantage. Et lorsqu’il est parvenu à gagner le ballon, sa touche n’était souvent pas bonne et le ballon retournait rapidement à Dallas.  

******************************************      

2e demie          

96e minute | BUT - Ricardo Pepi (FCD) marque le but que tout le monde sentait venir, l'Impact doit se contenter d'un match nul de 2-2  

87e minute | Changement pour l'Impact, Urruti cède sa place à Amar Sejdic        

86e minute | Changement pour l'Impact, Romell Quioto cède sa place à Shamit Shome        

85e minute | Carton jaune à Reto Ziegler (FCD)        

84e minute | BUT - Zdenek «le Cobra» Ondrasek (FCD) marque de la tête à la suite d'un service impeccable de Reggie Cannon  

81e minute | Carton jaune à Reggie Cannon (FCD)        

68e minute | BUT - Au terme d'une belle séquence de Zachary Brault-Guillard (IMFC), Maxi Urruti pousse la balle au fond et l'Impact mène 2-0!  

64e minute | Le jeu s'arrête un instant alors que l'arbitre détermine s'il y a eu main dans la zone de réparation de l'Impact... ce n'était pas le cas, on joue           

59e minute | BUT - Maxi Urruti (IMFC) saute sur un retour et marque son 2e but de la saison   

58e minute | Changement pour l'Impact: Orji Okwonkwo prend la place d'Anthony Jackson-Hamel               

54e minute | Zdenek Ondrasek (FCD) obtient une belle occasion, mais Joel Waterman (IMFC) s'interpose                

46e minute | Début de la deuxième demie                   

1re demie                     

31e minute | Clément Diop (IMFC) se met dans le chemin d'une déviation de Matt Hedges (FCD)                 

21e minute | Saphir Taïder (IMFC) est victime d'une faute de Thiago Santos (FCD), il est en douleur, mais il poursuit                  

19e minute | Clément Diop (IMFC) réalise un gros arrêt aux dépens de Jesus Ferreira (FCD)                   

1ère minute | Début de la rencontre.