Crédit : AFP

LNH

Cinq gardiens ayant popularisé le numéro 1

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Au hockey, le numéro 1 a toujours été associé aux gardiens. Dans le cadre du retrait du chandail de Roberto Luongo par les Panthers de la Floride samedi, voici un palmarès des plus grands athlètes ayant porté pendant plusieurs saisons ce numéro dans la Ligue nationale.

Voyez le retrait du chandail de Luongo, suivi du match entre les Canadiens de Montréal et les Panthers, dès 17h30, à TVA Sports et TVA Sports direct.

Jacques Plante

Le chandail numéro 1 de Jacques Plante a été retiré par l’organisation du Canadien de Montréal. Pour cause, celui-ci a notamment remporté six fois la Coupe Stanley, six trophées Vézina et même un trophée Hart, ce dernier en 1962, durant son passage avec le Tricolore. Il a ajouté un septième trophée Vézina, en 1969, dans l’uniforme des Blues de St. Louis. Pour l’ensemble de sa carrière, Plante a savouré 437 victoires en saison régulière dans la LNH. Il est membre du Temple de la renommée du hockey depuis 1978.

Terry Sawchuk

Auteur de 445 victoires en saison régulière, Terry Sawchuk a porté le numéro 1 à ses 15 premières saisons dans la Ligue nationale de hockey, principalement dans l’uniforme des Red Wings de Detroit. C’est d’ailleurs avec cette équipe qu’il a remporté trois de ses quatre Coupes Stanley. Lors de son passage avec les Maple Leafs de Toronto, il a plutôt joué avec les numéros 24 et 30. Sawchuk a par ailleurs gagné le trophée Vézina à quatre reprises.

Glenn Hall

Vainqueur de la Coupe Stanley en 1961 avec les Blackhawks de Chicago, Glenn Hall aurait sans doute ajouté à sa légende s’il avait évolué avec des équipes gagnantes durant sa carrière. Outre ses 407 victoires en carrière en saison régulière, Hall se distingue avec trois trophées Vézina et même le trophée Conn Smythe, en 1968, au terme d’une finale perdue par les Blues de St. Louis contre le Canadien de Montréal. Fait inusité : le célèbre gardien a aussi porté le numéro 22 lors de ses premiers matchs dans la Ligue nationale de hockey, dans l’uniforme des Red Wings de Detroit, en 1952-1953.

Roberto Luongo

Sans avoir gagné la Coupe Stanley ou encore un trophée Vézina, Roberto Luongo mérite définitivement sa place dans ce palmarès. Dans l’histoire de la LNH, celui qui a porté les couleurs des Panthers, mais aussi celles des Islanders de New York et des Canucks de Vancouver, vient au troisième rang parmi les gardiens les plus victorieux en saison régulière. Avec 489 gains, il n’est devancé que par Martin Brodeur (691) et Patrick Roy (551).

Lorne «Gump» Worsley

Il a porté le numéro 1 tout au long de sa carrière, sauf à ses premières années avec le Canadien de Montréal. À cette époque, Charlie Hodge utilisait ce jersey convoité. Lorne «Gump» Worsley a participé activement à quatre conquêtes de la Coupe Stanley avec le Tricolore (1965, 1966, 1968 et 1969). Il compte 333 victoires en carrière en saison régulière.

Mentions honorables : Johnny Bower, Sean Burke, Ed Giacomin, Mike Liut et Georges Vézina.