Canadiens de Montréal

L’héritage d’Henri Richard pour les jeunes d’aujourd’hui

Publié | Mis à jour

Même si Henri Richard, légende des Canadiens de Montréal décédée vendredi, a marqué plusieurs générations, les plus jeunes n’ont que de souvenirs les bons mots de ceux qui l’ont vu jouer avant eux. Pourtant, même si les adolescents et les jeunes adultes n’ont pas vécu les glorieuses années du «Pocket Rocket», ils doivent savoir que Richard était plus qu’un joueur de hockey, mais un modèle d’espoir. 

Tel qu’exprimé par Biz et Jean-Michel Dufaux au segment «Le Club du vendredi» à l’émission JiC, l’ancien capitaine des Canadiens jouait à une époque où les rêves avaient leur limite. Un temps qui n’était pas propice à l’épanouissement. Pourtant, en regardant Henri Richard «on avait le droit, pour une fois, de se dire qu’on peut exceller à quelque chose» affirme Biz.  

Avec lui, il n’y avait pas de complexe d’infériorité, ce que la nouvelle génération aurait peut-être plus de difficulté à comprendre : «Aujourd’hui, pour les jeunes, il existe de modèles québécois d’excellence dans tous les domaines. Ils n’ont plus de complexe dans quelque domaine que ce soit. Ils peuvent, s’ils le veulent, conquérir le monde. Il faut se rappeler qu’à une certaine époque, il n’y en avait pas de modèle et les seuls qu’on avait, c’était dans le sport, au hockey.» 

Henri Richard, et son aîné Maurice ont été parmi les premiers à tracer la voie.  

Voyez le segment complet dans la vidéo ci-dessus.