Tennis

Leylah Annie Fernandez doit s'avouer vaincue

Publié | Mis à jour

La Québécoise Leylah Annie Fernandez s’est bien battue, mais elle a dû s’avouer vaincue lors de son match quart de finale contre Elina Svitolina, vendredi, au tournoi de la WTA de Monterrey, au Mexique.La jeune athlète s’est inclinée contre la septième raquette mondiale et première tête de série du tournoi en deux manches de 6-4 et 7-5, après 1h 39 min de jeu. 

Fernandez, classée au 126e rang mondial, a tout de même sauvé six des huit balles de bris auxquelles elle a fait face, mais a été incapable de briser son adversaire en cinq tentatives. Toutes ses chances sont survenues sur le même point, alors qu’elle menait 3 à 2 lors de la deuxième manche. Svitolina, elle, a su profiter de ses opportunités, dont une à 5-5 en deuxième manche.  

L’Ukrainienne a été plus performante que la Canadienne au service. Svitolina a réussi cinq as contre trois pour Fernandez, et elle n’a commis aucune double faute pendant que sa jeune rivale en commettait deux. 

Svitolina a aussi remporté 77% des échanges sur ses premières balles et 69% sur ses deuxièmes. En comparaison, Fernandez a remporté 67% des échanges sur ses premières balles et 48% sur ses deuxièmes. 

L’athlète originaire de Laval a tout de même ajouté la Suissesse Stefanie Voegele et l’Américaine Sloane Stephens à son tableau de chasse cette semaine. Stephens est classée au 37e rang de la WTA. 

En raison de sa présence en quart de finale, Fernandez continuera sa montée au classement de la WTA. Elle s’approchera tranquillement du top 100 lors de la prochaine mise à jour.