LHJMQ

Le prochain Shea Weber?

Publié | Mis à jour

À l’occasion de la présentation de son classement mensuel des meilleurs espoirs en vue du prochain repêchage de la LNH, le journaliste Mikaël Lalancette a intégré à celui-ci un défenseur qui passe un peu sous le radar, mais qui s'attire déjà beaucoup d’éloges.   

Jake Sanderson évolue présentement pour l’équipe des moins de 18 ans du programme de développement américain et grâce à ses plus récentes performances, il a réussi à intégrer le top 10 de notre expert en hockey junior. En janvier dernier, lors du match des meilleurs espoirs américains, le fils de l’ancien joueur Geoff Sanderson «en a mis pleine la vue» selon Lalancette.       

En plus d’être l’un des plus jeunes joueurs admissibles au repêchage, le joueur de 17 ans est habile avec la rondelle, il peut jouer tant à gauche qu’à droite, il aime le jeu robuste et mène par l’exemple. Selon les dires de notre expert, en termes de caractère et de prestance dans le vestiaire, il est comparable à Shea Weber, le capitaine des Canadiens.   

Marco Rossi, des 67’s d’Ottawa, est un autre joueur qui ne cesse d’impressionner. «Il est hallucinant, ça n’a pas de bon sens!» s’est exclamé Lalancette en parlant du jeune Autrichien. En plus d’avoir pris le premier rang des pointeurs de la Ligue canadienne de hockey devant Alexis Lafrenière, de l’Océanic de Rimouski, Rossi est un joueur engagé, malgré ses cinq pieds et neuf pouces, et qui rend les autres autour de lui meilleurs.    

Rossi fait partie de ces joueurs extrêmement talentueux qui entendront leur nom résonner au Centre Bell en juin prochain. Le repêchage de 2020 sera l’un des meilleurs des dernières années, si bien que selon les informations recueillies par notre expert, au moins 15 joueurs pourraient faire partie du top 10, donc rien n’est joué.   

Quant à lui, Quinton Byfield, des Wolves de Sudbury, dont la position de numéro deux était presque assurée lors du Championnat mondial de hockey junior en décembre, connaît des moments plus difficiles, lui qui a été blessé au poignet au cours du dernier mois. À ses cinq derniers matchs, il a récolté quatre points, en plus d’afficher un différentiel de -5. «Une chance qu’il a connu une bonne première moitié de saison, parce que si ça continue, il va glisser.»   

Voyez le classement de Mikaël Lalancette dans la vidéo ci-dessus.