Brewers c. Blue Jays

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Baseball - MLB

Stade à Montréal: rapport dévoilé lundi

François-David Rouleau

Publié | Mis à jour

C’est lundi que le groupe montréalais soutenant le retour du baseball dans la métropole sera fixé sur son projet d’envergure. L’Office de consultation publique de Montréal (OCPM) rendra publiquement son rapport sur l’avenir du secteur Bridge-Bonaventure, où devrait être érigé le futur stade. 

Dans son vibrant plaidoyer rendu lors des consultations publiques de l’OCPM au début d’octobre, le grand maître d’œuvre du projet, Stephen Bronfman, avait parlé à cœur ouvert du projet sur lequel il travaille depuis sept ans.  

En souhaitant ériger un stade de baseball écoresponsable, à ciel ouvert et à la fine pointe de la technologie au bassin Peel, au sud du canal Lachine, l’homme d’affaires avait évoqué que si les hautes instances de la ville n’approuvaient pas son projet, cela signifierait également son désintérêt face au retour du baseball professionnel à Montréal. 

Or, lundi, Bronfman saura s’il peut poursuivre son projet de rêve. On apprendra les conclusions et les recommandations du rapport de la présidente de la commission, Nicole Brodeur. La mairesse Valérie Plante est d’ailleurs déjà aux faits de l’analyse du dossier puisque selon les règles, elle doit l’être deux semaines avant qu’il ne soit rendu public. 

Dans la bonne direction 

Jusqu’à présent, on dit que le projet est bien sur les rails et dans la bonne direction. Mais celui-ci doit impérativement inclure des logements sociaux alors que la ville vit une crise du logement. 

En campagne électorale en 2017, Plante avait promis 12 000 logements sociaux et abordables avant la fin de son mandat, en 2021. 

Dans ce secteur couvrant une superficie de 2,3 kilomètres carrés, on prévoyait évidemment ces logements sociaux dans l’énorme projet domiciliaire du promoteur Devimco. 

Et si le projet reçoit l’aval du comité exécutif de Montréal comme l’a mentionné le collègue Réjean Tremblay dans une chronique cossue après sa longue entrevue avec Stephen Bronfman en février, le Groupe baseball Montréal devra acquérir le terrain appartenant au gouvernement fédéral de Justin Trudeau. Les plans architecturaux du stade devront être soumis au bureau du commissaire des Ligues majeures avant la fin de l’année. 

En parallèle, Bronfman et son équipe auront à négocier leurs parts dans l’actionnariat des Rays de Tampa Bay. 

La partie n’est pas encore gagnée, mais un rapport favorable permettrait au train montréalais d’accélérer.