Tennis

Un autre tour de force pour Leylah Annie Fernandez

Agence QMI

Publié | Mis à jour

La Québécoise Leylah Annie Fernandez a créé la surprise, mercredi à Monterrey, au Mexique, en venant à bout de l’Américaine Sloane Stephens en trois manches de 6-7 (4), 6-3 et 6-3 pour accéder aux quarts de finale de ce tournoi de la WTA.  

C’est à la fin de la deuxième manche que le vent a tourné pour la Lavalloise. En effet, la 126e joueuse au classement de la WTA a remporté les quatre derniers jeux, brisant au passage deux fois le service de Stephens, pour forcer la tenue d’un engagement ultime.    

Elle a ensuite enlevé le service de son adversaire, 37e au monde, lors du quatrième jeu du troisième set et a terminé le travail sans faire de faux pas.  

Fernandez pourrait maintenant faire face à la favorite du tournoi lors du prochain tour, soit l’Ukrainienne Elina Svitolina. La septième raquette mondiale doit toutefois défaire la Bélarusse Olga Govortsova, 142e au monde, avant d’accéder aux huitièmes de finale. 

 Un mauvais départ  

La Canadienne avait pourtant bien mal entamé cette rencontre en subissant le bris d’entrée de jeu. Elle s’est toutefois rapidement ressaisie en répliquant dès le jeu suivant pour revenir à service égal. La jeune joueuse de 17 ans s’est même donné une balle de manche à 6-6, mais elle n’est pas parvenue à enfoncer le dernier clou. Stephens a finalement eu le dessus au bris d’égalité.  

La jeune joueuse a toutefois su garder la tête froide aux moments importants tout au long du match puisqu’elle a résisté à deux des trois balles de bris de son adversaire.  

Fernandez connaît de bons moments au Mexique. Elle a atteint sa toute première finale sur le circuit de la WTA la semaine dernière à l’occasion du tournoi d’Acapulco. Elle s’était toutefois inclinée en trois manches de 6-4, 6-7 (8) et 6-1 face à la Britannique Heather Watson.