Baseball - MLB

Astros: les railleries commencent déjà...

C'est ce qu'on appelle un «burn» en bonne et due forme.

Publié | Mis à jour

Que la saison sera longue pour les Astros de Houston! 

La campagne 2020 n’est pas encore officiellement commencée que, déjà, la formation texane, qui a mis en place un système électronique pour voler les signaux de leurs adversaires, fait l’objet de sincères railleries.  

Trevor Bauer, lanceur des Reds de Cincinnati, a révélé aux frappeurs des Dodgers de Los Angeles le type de lancer qu’il allait leur envoyer, lundi, en quatrième manche d’un match préparatoire. 

Son coéquipier Derek Dietrich en a rajouté une couche en entrevue avec le réseau FOX Sports pendant la rencontre. 

«Si vous avez suivi ce qui s’est passé pendant la saison morte, vous savez qu’il se passe quelque chose à propos du vol de signaux, s’est moqué le joueur de deuxième but. Trevor n’aime pas trop cela, alors il a décidé qu’il essaierait quelque chose de nouveau cette saison. Il va commencer à dire aux frappeurs ce qui s’en vient. De cette façon, il n’y aura plus de confusion.» 

Les Astros, champions de la Série mondiale en 2017, ont volé les signaux des équipes adverse grâce à une caméra située au champ centre. L’équipe transmettait ensuite l’information au frappeur au marbre de diverses manières, se donnant ainsi un avantage. 

Le gérant A.J. Hinch et le directeur général Jeff Lunhow avaient chacun écopé d’une suspension d’un an avant d’être congédiés. Les Red Sox de Boston ont ensuite limogé leur gérant Alex Cora, puis Carlos Beltran a quitté ses fonctions d’entraîneur-chef au sein des Mets de New York. Les deux hommes avaient été impliqués dans cette controverse à Houston.