Crédit : Eric Bolte-USA TODAY Sports

Impact de Montréal

Le top 5 de la semaine en MLS

Publié | Mis à jour

La première semaine de la saison 2020, en MLS, en fut une de débuts historiques, de victoires inattendues et, encore une fois, de buts spectaculaires.    

Toutefois, le weekend a aussi eu son triste moment : blessé aux ligaments d’un genou samedi contre Nashville, le prolifique attaquant d’Atlanta United Josef Martinez devra sans doute s’absenter pendant un bon bout de temps. Le Vénézuélien sera opéré...    

Et lorsqu’on regarde l’effectif d’Atlanta, il y a de la qualité à peu près partout, mais on se demande qui pourrait remplacer Martinez en pointe. Ce sera à surveiller la semaine prochaine! Mais surtout, la MLS perd au change, puisque Martinez est une authentique vedette et donne souvent tout un spectacle.  

Sinon, il faut saluer l’effort des Rapids du Colorado, qui ont arraché un gain de 2-1 à D.C. United dans la capitale américaine. Est-ce que les choses vont enfin tomber en place en 2020 pour les Rapids?    

Le Sporting Kansas City, qui a connu une année 2019 décevante, est de son côté allé chercher une impressionnante victoire de 3-1 sur la pelouse des Whitecaps, pour qui la saison 2020 apparaissait remplie de promesses à la suite d’un recrutement très productif. Cela dit, il s’agit sans doute d’un simple faux départ pour la bande à Marc Dos Santos. Et que dire de la victoire de 3-1 obtenue par Minnesota United à Portland?    

Les deux équipes d’expansion de cette année, le Nashville SC et l’Inter Miami, ont subi la défaite à leur premier match en MLS. Dans les deux cas, ils n’ont pas mal paru. Nashville, qui jouait pour l’occasion au Nissan Stadium des Titans du Tennessee, a vu plus de 59 000 personnes passer les tourniquets pour assister à ce premier match. L’équipe a d’ailleurs obtenu son premier but en MLS, gracieuseté du défenseur américain Walker Zimmerman, qui risque d’être l’un des meneurs d’hommes du club cette saison.    

L’Inter, de son côté, servait de visiteur au premier match de la saison du Los Angeles FC. Ce n’était pas une mince commande, mais le club de David Beckham n’a pas démérité malgré la défaite de 1-0.    

Et l’Impact?     

La formation montréalaise ne l’a pas eu facile au Stade olympique contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre. Le club a failli se retrouver dans l’eau chaude en deuxième demie avant de se faire sauver le derrière par la révision vidéo, pour finalement l’emporter 2-1.    

Avec un effectif dépouillé de son meilleur joueur quelques jours avant le début de la saison, et les blessures qui s’accumulent déjà, l’Impact dépasse les attentes et va chercher des résultats, autant en Ligue des champions de la CONCACAF qu’en MLS. Maintenant, souhaitons à l’entraîneur Thierry Henry que les blessures cessent et qu’un peu de renfort arrive un jour, peut-être au printemps, mais surtout cet été. En ce moment, l’Impact a une équipe pour se battre, mais peut-être pas pour entrer en éliminatoires au bout du calendrier. Mais quoi qu’il en soit, jusqu’ici, on s’amuse.    

  

  

Et sur ce, voici le top 5 de la semaine en MLS:  

Cristian Pavon, du Galaxy de Los Angeles, pourrait bien connaître une grosse saison en 2020. L’ailier de 24 ans est pétri de talent, il a montré de belles choses lors de son arrivée avec le club l’été dernier et il semble prêt à franchir un cap. La collaboration avec l’attaquant Javier «Chicharito» Hernandez promet déjà. Quel but il a marqué, Pavon, contre le Dynamo de Houston.    

  

Le Toronto FC se dirigeait vers une victoire de 2-1 à San Jose, samedi, ce qui aurait été sacrément bon pour débuter la saison, mais le défenseur des Earthquakes Oswaldo Alanis, acquis cet hiver, a décidé d’y aller de son premier coup d’éclat avec le club et ce, dans les derniers instants du match!    

  

Si Nashville a perdu son premier match en MLS, c’est en raison de ce splendide but gagnant du milieu de terrain d’Atlanta United Emerson Hyndman. L’Américain a tranché le débat dans le tout premier «Dirty south derby» :    

  

Carlos Vela, du Los Angeles FC et Maxi Urruti, de l’Impact, ont donné la victoire à leur équipe en marquant à l’aide d’un ballon piqué. Des deux, il faut bien choisir Maxi. Ben oui, Maxi.    

  

Qui connaît le milieu de terrain israélien Gadi Kinda? Pas grand-monde, sans doute, mais cela pourrait changer si ce nouveau joueur du Sporting Kansas City met d’autres buts comme celui-ci :