Crédit : AFP

Ski et planche

Kingsbury vaincu par Horishima

Sportcom

Publié | Mis à jour

Pour une deuxième fois en autant de semaines, Mikaël Kingsbury et Laurent Dumais se sont retrouvés sur le podium de la Coupe du monde de ski acrobatique, terminant respectivement deuxième et troisième à l’épreuve des bosses en parallèle présentée à Almaty, au Kazakhstan, dimanche.

Le Japonais Ikuma Horishima (88,01 points) l’a emporté en défaisant Kingsbury (84,66) lors de la descente ultime pour mettre la main sur sa troisième médaille d’or de la saison.

«Ça s’est bien déroulé pour moi aujourd’hui, jusqu’en super finale, où j’ai essayé de faire un cork 1440. C’est une manœuvre qu’on ne voit presque jamais et j’ai profité de mon duel contre Horishima pour l’essayer et tenter d’aller chercher des points. Par contre, ça n’a pas fonctionné aussi bien que voulu au niveau de l’atterrissage», a indiqué le skieur de Deux-Montagnes, qui ne regrette pas d’avoir usé d’audace.

«Je suis vraiment content de ma course en général. C’est plaisant d’essayer des trucs qui sortent de l’ordinaire pour faire progresser le sport. Je crois que les gens ont apprécié et j’y trouve une petite victoire dans ma deuxième place. Je garde mon avance au classement général et je serai prêt pour la prochaine Coupe du monde.»

Dans la finale de bronze, Dumais a conclu avec un cumulatif de 83,99 points pour remporter son duel contre le favori local, le Kazakh Dmitriy Reikherd (67,63), et monter sur la troisième marche du podium.

Également de cette compétition, Brendan Kelly (10e) et Gabriel Dufresne (12e) ont tous deux atteint la ronde des 16, mais ont respectivement plié l’échine face à Kingsbury et Dumais. De son côté, Kerrian Chunlaud a fini au 29e échelon.

Un 100e départ pour Justine Dufour-Lapointe

Du côté féminin, Justine Dufour-Lapointe a été la meilleure Canadienne du jour en prenant le 10e rang, et ce, au 100e départ de sa carrière. Elle est du même coup devenue la quatrième représentante de l’unifolié à atteindre ce plateau après Audrey Robichaud (130), de même que ses sœurs Chloé (124) et Maxime (103).

Elle a toutefois vu sa journée de travail prendre fin en ronde des 16, où elle s’est inclinée contre la Japonaise Hinako Tomitaka.

Pour sa part, sa sœur Chloé s’est classée 12e après avoir subi l’élimination contre l’éventuelle médaillée d’or, l’Américaine Jaelin Kauf. L’Australienne Jakara Anthony et la Française Perrine Lafont ont complété le podium lors de cette épreuve.

Seule autre Québécoise en action à Almaty, Valérie Gilbert a conclu en 26e place.

L’équipe canadienne prendra la direction de la Russie, lundi, en prévision de la Coupe du monde de Krasnoïarsk qui aura lieu le week-end prochain.