Patinage

Courte piste: saison terminée

Publié | Mis à jour

Les organisateurs des Championnats du monde de patinage de vitesse courte piste, qui devaient avoir lieu du 13 au 15 mars à Séoul en Corée du Sud, ont annoncé que la compétition ne sera pas tenue à la date prévue en raison de l’épidémie de coronavirus.    

Sans annuler la compétition, l’Union internationale de patinage (ISU) a affirmé que les Mondiaux ne pourront avoir lieu avant la mi-octobre 2020, ce qui veut dire que la saison des athlètes de pointe est terminée.        

Les autorités ont envisagé une relocation et un report de l’événement de plusieurs semaines après la fin de la saison, au début avril, mais n’ont pu trouver une solution.    

«L’ISU a évalué la situation et a conclu, considérant l’incertitude des développements actuels entourant (l’épidémie) de coronavirus, qu’un report et/ou une relocation des Mondiaux à l’intérieur de l’actuelle saison ne peut être considéré d’une manière raisonnable», est-il écrit dans un communiqué de l’ISU, publié samedi, alors que l'organisation avait indiqué, mercredi, que les Mondiaux pourraient peut-être avoir lieu.    

Comme toutes les épreuves de la Coupe du monde ont été disputées, c’est donc une fin de saison prématurée pour les athlètes de pointe de ce sport, comme les Québécois Kim Boutin et Charles Hamelin, notamment.

«Même si ça avait eu lieu en Corée (du Sud) comme prévu, je pense que le Canada, on n'y serait même pas allé en raison des conséquences du voyagement et du risque de contracter le virus en allant là-bas, a souligné Hamelin, dimanche matin, lors de l'émission Le Québec Matin sur les ondes de LCN. Je comprends à 100 % la décision. Je pense que c'est la décision qui est la plus logique pour tout le monde.

«[...] On était tous dans le gym en train de s'entraîner. On faisait du vélo et de la musculation. On l'a tous su en même temps et on a tous eu la même face de déception.»

Après la Chine, la Corée du Sud est un des pays les plus touchés par l’épidémie de coronavirus. En état d’alerte maximale pour endiguer cette maladie, les autorités coréennes ont notamment décidé de fermer temporairement l’amphithéâtre où devaient avoir les Championnats du monde de patinage de vitesse courte piste.