Impact de Montréal

Impact: «Un match particulier»

Publié | Mis à jour

L’Impact de Montréal disputera le match-retour des huitièmes de finale de la Ligue des champions de la CONCACAF, mercredi, au Stade olympique contre le Deportivo Saprissa.

Le onze montréalais s’était donné un petit coussin grâce à deux buts sur le terrain de l’équipe costaricaine dans un match nul de 2-2 lors du match-aller.

Ce sera ainsi le premier duel à Montréal pour le nouvel entraîneur-chef de l’équipe, Thierry Henry. Toutefois, cette première confrontation n’aura pas lieu au domicile habituel de l’équipe.

«Pour nous, c’est un peu un genre de match à l’extérieur, a souligné le milieu de terrain québécois de l’équipe, Samuel Piette, mardi, lors de l’émission Les Partants sur les ondes de TVA Sports. Les repères sont différents de ceux qu’on a au Stade Saputo. On a notre foule, mais c’est une surface complètement différente. 

«Le seul avantage que je vois, c’est qu’on se soit entraîné sur la surface synthétique durant les derniers jours tandis qu’eux, ils ont peut-être eu un ou deux entraînements. C’est vrai que c’est un peu un match particulier. On ne sent pas tant que ça que c’est à notre avantage de jouer au Stade olympique.»

Mais l’Impact a bien l’intention de terminer ce qu’il a amorcé au Costa Rica.

«La Ligue des champions est super importante pour nous, les joueurs, mais pour la ville, a avoué Piette. Premier match à Montréal, au Stade olympique, donc on peut accueillir encore plus de gens. On a fait un bon résultat mercredi dernier, maintenant c’est le temps de terminer le boulot.»

Piette a également réagi à la nomination du nouveau capitaine de l’équipe, le Finlandais Jukka Raitala.

«Je le prends très bien, a confié Piette. Avec Rémi Garde, j’étais un peu le deuxième capitaine quand "Nacho" était blessé. Avec Thierry Henry et son staff qui arrivent, c’est une autre mentalité, une nouvelle philosophie. [...] C’est quelqu’un avec qui je m’entends très bien, un des joueurs avec qui je m’entends le mieux dans le vestiaire. Il est super respecté et a beaucoup d’expérience [...] Ça ne change absolument pas mon attitude par rapport au groupe ou à comme je vois mon apport à l’équipe.»

L'Impact amorcera sa saison de la MLS, samedi prochain, contre le Revolution de la Nouvelle-Angleterre, encore une fois au Stade olympique.

À voir dans la vidéo ci-dessus.