Canadiens de Montréal

Du jamais vu sous l’ère Bergevin

Du jamais vu sous l’ère Bergevin

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 24 février
Mis à jour 24 février

«Les équipes sont bâties par le repêchage», a déclaré Marc Bergevin lors de son point de presse après la date butoir des transactions, lundi.    

Le moins que l’on puisse dire, c’est que le directeur général des Canadiens s’est à nouveau donné des munitions afin d’être fidèle à sa philosophie.  

Après avoir sélectionné 11 joueurs lors du repêchage de 2018 et 10 joueurs l’an dernier, les Canadiens auront maintenant 14 sélections lors du prochain repêchage.    

Si Bergevin décidait de garder tous ses choix d’ici juin prochain, c’est donc dire que les Canadiens auront choisi 35 joueurs en 3 ans grâce au repêchage.    

C’est du jamais vu sous l’ère Bergevin.    

De son arrivée en 2012 à 2017, les Canadiens ont choisi 39 joueurs en six repêchages.    

Et là, ce serait 35 joueurs lors des trois derniers repêchages.    

Choix au repêchage des dernières années:         

  • 2020 : 14 choix prévus    
  • 2019 : 10 joueurs sélectionnés    
  • 2018 : 11 joueurs sélectionnés    
  • 2017 : 7 joueurs sélectionnés    
  • 2016 : 6 joueurs sélectionnés    
  • 2015 : 5 joueurs sélectionnés    
  • 2014 : 6 joueurs sélectionnés    
  • 2013 : 8 joueurs sélectionnés    
  • 2012 : 7 joueurs sélectionnés        

Maintenant, la question est de savoir ce que fera Bergevin avec 14 choix au prochain repêchage.    

Échanger un ou des choix pour améliorer immédiatement l’équipe ou garder les choix?    

Cette année, l’organisation montréalaise a des choix de qualité. Elle en a quatre lors des deux premiers tours, six lors des trois premiers et 11 lors des cinq premiers.    

Personnellement, ce sont les trois choix de deuxième tour qui piquent ma curiosité. Il n’est pas rare de voir une équipe donner deux choix de deuxième tour pour obtenir un choix tardif au premier tour.    

Les Ducks d’Anaheim l’avaient fait en 2003 et ils avaient pu choisir Corey Perry au 28e rang.    

Avec le repêchage qui aura lieu à Montréal, Bergevin pourrait faire un bon coup s’il parvenait à parler deux fois au tour initial.      

Les 14 choix du CH en 2020:         

  • 1er tour : 1 choix (Montréal)    
  • 2e tour : 3 choix (Montréal, Chicago, St. Louis)    
  • 3e tour : 2 choix (Montréal, Washington)    
  • 4e tour : 3 choix (Montréal, Anaheim, Winnipeg)    
  • 5e tour : 2 choix (Montréal, Floride)    
  • 6e tour : 1 choix (Montréal)    
  • 7e tour : 2 choix (Chicago, Ottawa)