Boxe

Vers un combat d’unification contre Joshua?

Publié | Mis à jour

Eddie Hearns, le promoteur du champion du monde des poids lourds Anthony Joshua, a déclaré dimanche qu'il voulait un combat de réunification des titres entre son poulain et Tyson Fury, qui vient de détrôner l'Américain Deontay Wilder

Fury s'est emparé, samedi soir à Las Vegas, de la ceinture WBC par arrêt de l'arbitre au 7e round, 14 mois après un premier combat entre les deux hommes qui s'était soldé par un match nul.   

Fury, 31 ans et invaincu avec 28 victoires, dont 21 avant la limite, et 1 nul en 29 combats, a largement dominé son adversaire de 34 ans, le laissant avec l'oreille gauche et la bouche en sang.  

Wilder, invaincu jusqu'alors en 44 duels, est tombé au tapis dans les 3e, 5e et 7e rounds, avant que l'arbitre ne mette fin à son calvaire. 

Bien que le contrat prévoit un troisième combat entre les deux boxeurs, Hearns a clamé sur Twitter: «pas besoin de troisième (combat), passons directement (au combat de réunification) cet été!». 

«J'ai déjà parlé à AJ (Anthony Joshua, 30 ans et détenteur des ceintures WBA, IBF et WBO) et il veut que ce soit son prochain combat», a encore assuré le promoteur sur la radio TalkSport 

«Il faut que ce combat se fasse. Nous n'aurons plus jamais l'occasion d'avoir deux Britanniques dans un combat de réunification des titres de champion du monde des poids lourds, a-t-il estimé. Je vous promets que je vais faire tout ce que je peux pour monter ce combat. Il doit avoir lieu!». 

Malgré la démonstration éclatante du «Gipsy King» (le roi des Gitans), Joshua «n'a pas peur de Fury», a conclu Hearns.