SPO-AUTRES-ICE-CROSS

Crédit : PHOTO COURTOISIE Mihai Stetcu/Red Bull Content Pool

Sports d'hiver

Maxie Plante prend d’assaut le Massif de Charlevoix

Benoît Rioux

Publié | Mis à jour

La vie de la Québécoise Maxie Plante est pour le moins trépidante : l’ancienne hockeyeuse, devenue pilote d’avion dans le Grand Nord, a remporté une course de «Red Bull Ice Cross» au Japon avant de rentrer au pays pour reprendre l’action, ce week-end, au Massif de Charlevoix.

«Au moins, j’ai gagné deux heures dans ma journée de dimanche en voyageant du Japon au Canada», rigole-t-elle, expliquant avoir profité du décalage horaire.

Celle qui a porté les couleurs des Carabins de l’Université de Montréal de 2011 à 2013 se remet tout juste de sa grande victoire obtenue, samedi dernier, à Yokohama.

«De gagner une grosse course comme celle-là, c’est un sentiment particulier, convient-elle. Je ne m’y attendais pas. C’était comme vivre une rêve.»

Moins d’une semaine plus tard, la femme de 27 ans tentera maintenant de s’imposer chez elle, devant parents et amis, lors de la compétition Red Bull Ice Cross prévue vendredi et samedi à Petite-Rivière-Saint-François. La compétition sera d'ailleurs diffusée à TVA Sports et sur TVA Sports direct.

Un sport captivant

Les meilleurs compétiteurs d’«Ice Cross» au monde seront effectivement au Massif de Charlevoix pour la huitième des 10 courses de ce championnat 2019-2020. En plus des qualifications, les juniors seront en action ce vendredi. Le clou du spectacle aura lieu par ailleurs samedi après-midi avec les grandes finales masculine et féminine.

Chaque compétiteur au Red Bull Ice Cross devient en quelque sorte un ambassadeur pour sa discipline. Plante invite ainsi la population à venir l’encourager.

«C’est un sport où il y a beaucoup d’action, dit l’athlète originaire de Magog, qui travaille pour la compagnie aérienne Summit Air, également un fier commanditaire. Il y a beaucoup de situations inattendues et c’est captivant.»

Spectaculaires sauts et nombreux obstacles

Un parcours de 410 mètres, avec un dénivelé de 45 m, se dresse sur les pentes du Massif ces jours-ci. Outre les spectaculaires sauts, de nombreux obstacles comme «la chicane double diamant» et «les rouleaux coupeurs de jambes» viennent ponctuer la piste.

Plante y retrouvera notamment l’Ontarienne Jacqueline Legere et l’Américaine Amanda Trunzo, qui ont complété le podium au Japon. 

Chez les hommes, l’Ontarien Kyle Croxall y sera tout comme le triple champion du monde Cameron Naaz, un Américain.