BBA-BBN-BBO-SPO-LOS-ANGELES-ANGELS-OF-ANAHEIM-V-OAKLAND-ATHLETIC

Crédit : AFP

Baseball - MLB

Mike Fiers, un «traître»?

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Depuis qu’il a levé le voile sur les vols de signaux chez les Astros de Houston, le lanceur Mike Fiers, aujourd’hui avec les Athletics d’Oakland, a révélé avoir reçu des menaces de violence physique, mais il vit très bien avec celles-ci.

«Je m’en fous, j’ai déjà négocié avec beaucoup de menaces de mort auparavant», a-t-il indiqué, jeudi, lors d’une entrevue accordée au San Francisco Chronicle.

Fiers, qui a évolué avec les Astros de 2015 à 2017, assume tout simplement ce qu’il a fait.

Parmi les plus récentes personnalités du baseball à remettre en question la décision du lanceur de parler, l’ancien joueur David Ortiz a offert son point de vue sur le site web MassLive.com.

«Je suis fâché contre ce gars-là, a dit Ortiz, jeudi. Après avoir fait ton argent et après avoir obtenu ta bague (de la Série mondiale), tu décides d’en parler. Pourquoi ne pas l’avoir dit pendant la saison pendant que ça se passait? Pourquoi ne pas alors avoir dit «je ne veux pas faire partie de cela»? Maintenant, tu ressembles à un traître (snitch).»

«Je ne suis pas étranger à ça, je faisais partie de cette équipe, je suis l’un de ces gars-là, a assumé Fiers, toujours au San Francisco Chronicle. Je suis prêt à subir une punition aussi importante que les autres joueurs. Et si on me le demande (de retourner ma bague), ce n’est la fin du monde.»

En 2017, les Astros avaient remporté la Série mondiale contre les Dodgers de Los Angeles, ayant précédemment vaincu les Red Sox de Boston et les Yankees de New York lors de ces éliminatoires.