Canadiens de Montréal

«C’est certain que les Canadiens ont besoin d’un changement»

Publié | Mis à jour

Les Canadiens de Montréal sont en voie de rater les séries éliminatoires pour une troisième saison consécutive et pour une quatrième occasion en cinq campagnes. Que manque-t-il au CH pour qu’il soit en mesure de redresser la barque? 

Congédier le directeur général? Congédier l’entraîneur-chef? Faire des transactions d’importance? Toutes les avenues peuvent être empruntées. Laquelle serait toutefois la plus efficace? 

• À LIRE AUSSI: «Excellente transaction de Marc Bergevin!» 

• À LIRE AUSSI: Marco Scandella a dit non au CH 

«Est-ce que les Canadiens ont besoin d’un changement? C’est certain qu’on a besoin d’un changement, a souligné l’animateur de la chaîne TVA Sports Félix Séguin, mercredi, lors de l’émission Les Partants. C’est certain que de voir les Canadiens rater les séries éliminatoires pour une troisième année de suite, pour une quatrième fois en cinq ans, c’est extrêmement frustrant. 

«Les gens attendent la moindre étincelle pour se lever, pour applaudir, pour faire en sorte que cette équipe soit grandiose, pour préparer une coupe Stanley. C’est extrêmement frustrant ce qui se passe. Et il n’y a absolument rien qui garantit que cette équipe va participer aux séries éliminatoires l’an prochain.» 

Séguin s’est prononcé sur le possible congédiement de l’entraîneur-chef, Claude Julien. 

«Claude Julien est une personne que je côtoie régulièrement et j’ai souvent des discussions avec lui, a confié l'animateur. C’est un homme que j’aime beaucoup. C’est un entraîneur-chef aussi que j’aime beaucoup. [...] J’ai un grand respect pour Claude Julien et c’est plate ce que je vais vous dire, mais ce n’est pas moi qui vais réclamer la tête de Claude Julien.» 

Si le CH continue d’éprouver des problèmes sur la patinoire, c’est en raison notamment du manque clair de talent et de profondeur. 

«Cette année, on avait misé sur le développement de cette équipe, sur la progression de cette équipe, a analysé Séguin. Il y a eu des blessures et la progression n’est pas arrivée et on ne sait pas si elle va arriver. Présentement, on mise sur Weber, Price et Gallagher ainsi que sur les jeunes joueurs. Mais entre les deux, il y a un espace énorme qu’on n’est pas en mesure de combler.» 

À voir dans la vidéo ci-dessus.