SPO-BBO-BBA-BBN-HOUSTON-ASTROS-PHOTO-DAY

Crédit : AFP

Baseball - MLB

Un lanceur des Astros suspendu

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Au cœur du scandale des signaux volés, les Astros de Houston ont reçu une nouvelle tuile sur la tête, lundi.

En effet, le lanceur Francis Martes a été suspendu 162 matchs, donc l’entièreté de la saison 2020, pour avoir échoué un test antidopage. Il s’agit de la deuxième fois qu’il reçoit une suspension pour l’usage de produits améliorant les performances.

En 2019, l’athlète de 23 ans n’a disputé que trois matchs avec des équipes des circuits mineurs. Il a maintenu une fiche de 0-2 et une moyenne de points mérités de 6,75.

En carrière, il a disputé 32 matchs dans le baseball majeur, soit en 2017 avec les Astros. Il a engrangé cinq victoires et maintenu une moyenne de points mérités de 5,80.

Critiqués de toutes parts

Les vedettes du baseball majeur ont continué de critiquer les joueurs Astros de Houston en lien avec le scandale des signaux volés qui s’est amorcé en 2017.Dans un premier temps, le voltigeur des Angels de Los Angeles Mike Trout a affirmé avoir perdu le respect qu’il avait pour les athlètes qui ont participé au stratagème.

«Ils ont triché, a-t-il dit au site sportif The Athletic. Je ne suis pas d’accord avec les sanctions... J’ai perdu le respect que j’avais pour certains de ces gars.»

Rappelons que les joueurs des Astros ont obtenu une immunité du commissaire Rob Manfred pour leur participation à son enquête. Ce sont le directeur général Jeff Luhnow et le gérant A.J. Hinch qui ont été cloués au pilori, eux qui ont été suspendus pour l’entièreté de la campagne 2020.

D'autres tricheries?

Un peu plus tard en journée, l’arrêt-court des Yankees de New York Gleyber Torres a émis l’hypothèse que la formation texane aurait également triché en 2018 et en 2019.

«Si tu as triché en 2017 et que tu ne t’es pas fait prendre, pourquoi tu ne recommencerais pas l’année d’après et l’autre ensuite», a-t-il dit au réseau ESPN.

«Je vais utiliser un exemple, a poursuivi Torres. Si je joue à un jeu vidéo avec toi, que je vois la réflexion de ta manette dans la télévision, que je sais ce qui s’en vient, que je frappe vraiment bien et que je gagne, si tu me demandes de rejouer, je vais faire la même chose pour gagner de nouveau. 

«Les Astros l’ont assurément fait en 2017, ils l’ont fait en 2018 et en 2019. C’est facile comme ça.»