Canadiens de Montréal

Claude Julien écope d'une amende

Publié | Mis à jour

La Ligue nationale de hockey (LNH) a décidé de punir l’entraîneur-chef du Canadien de Montréal, Claude Julien, lundi matin.

En effet, le pilote de 59 ans a reçu une amende de 10 000 $ pour les commentaires qu’il a émis après la défaite de 4 à 3 en prolongation des siens face aux Stars de Dallas, samedi dernier.

Frustré par le travail des arbitres, Julien ne s’était pas gêné pour livrer le fond de sa pensée. Les Stars n’avaient reçu aucune punition lors de ce match, et ce, malgré si plusieurs infractions flagrantes ont été commises. L’entraîneur du CH était particulièrement frustré contre les arbitres Dean Morton et Garrett Rank, qui n’ont pas cru bon de lever le bras en prolongation sur des gestes posés à l’endroit de Max Domi et de Joel Armia.

«C’est très gênant. C’est très gênant, honnêtement», avait dit Julien.

«Ce soir [samedi], il aurait fallu qu’on batte deux équipes», a-t-il ajouté.

Le Franco-Ontarien a tenté d’obtenir des explications, mais il s’est buté à quelqu’un qui faisait la sourde oreille.

«Pas moyen de lui parler [à Morton]. Il criait après nos joueurs, il les envoyait promener, a expliqué Julien. L’un d’entre eux avait beaucoup de frustration en lui-même, donc je n’ai pas discuté avec lui.»

Les 10 000 $ que versera l'instructeur du Tricolore pour ses commentaires seront remis à la Fondation de la LNH.

«La Ligue nationale exige un certain standard des entraîneurs. Je comprends ça. Alors j'accepte l'amende, a affirmé Julien, lundi matin, après l’entraînement des siens. En même temps, j'ai senti que c'était important que les joueurs ressentent que j'étais pour les défendre. On a vu toutes les situations qui se sont passées, c'est important que l'équipe, les joueurs, l'organisation ressentent qu'on se supporte.»

Voyez les commentaires de Julien, samedi, dans la vidéo ci-dessus.