SPORT BASEBALL

Crédit : REUTERS

Baseball - MLB

Tony Fernandez perd sa bataille contre la maladie

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le légendaire joueur d’arrêt-court des Blue Jays de Toronto Tony Fernandez est décédé samedi soir suite à une bataille contre la polykystose rénale, une maladie qu’il avait annoncé avoir en 2017.

L’homme de 57 ans reposait dans un état critique depuis un peu moins de deux semaines après que les médecins aient découvert un caillot dans l’une de ses jambes. Le Dominicain aurait également subi un accident vasculaire cérébral.

«Nous avons le cœur brisé d’apprendre le décès de Tony Fernandez, a indiqué le Temple de la renommée du baseball canadien par voie de communiqué. Tony était une légende du baseball à tous les égards. Il a été invité au match des étoiles cinq fois, il a remporté quatre Gants d’or, une Série mondiale et est le meneur de l’histoire des Blue Jays pour les coups sûrs, mais il était également un homme gentil et réfléchi qui n’hésitait jamais à apporter son aide à ceux dans le besoin.»

Fernandez a été élu au Temple de la renommée canadien du baseball en 2008, après une carrière de 17 saisons dans le baseball majeur. Après avoir débuté son parcours professionnel à Toronto, il est revenu avec les Jays en 1993, permettant à l’équipe de mettre la main sur une deuxième Série mondiale consécutive.

En plus du nombre de coups sûrs (2276), celui qui portait le numéro 1 à Toronto détient aussi le record de concession pour le plus de matchs joués (2158).