LNH

Le tour du chapeau de Patric Hornqvist disparaît

Publié | Mis à jour

Patric Hornqvist s’est démarqué avec un doublé et les Penguins n’ont fait qu’une bouchée des Red Wings de Detroit, les battant 5 à 1, dimanche, à Pittsburgh. 

Le Suédois a même déclenché une pluie de casquettes lors de cette rencontre en déjouant Jonathan Bernier au troisième tiers. Son premier but de l’après-midi lui a toutefois été retiré par la Ligue nationale de hockey, qui l’a plutôt décerné à Sam Lafferty, le filet étant inscrit lors d’une mêlée devant la cage des visiteurs.  

Même lors de l’entrevue d’après-match, le vétéran de 33 ans n’était pas au courant de la décision de la LNH. «Ça fait du bien d’en marquer trois, a-t-il dit au site web de son équipe. Il faut continuer à tirer pour trouver le fond du filet. C’est l’un de ces après-midi et ça fait du bien de marquer.»

Même s’il n’a pas obtenu de tour du chapeau, Hornqvist a pu se consoler en se faisant complice de la réussite de Kristopher Letang en avantage numérique. Sidney Crosby a été l’autre marqueur de l’équipe locale.

Après la rencontre, Brandon Tanev a rendu hommage à Hornqvist, son compagnon de trio sur la quatrième unité des «Pens».

«Il est une présence rassurante, très réconfortante pour Teddy [Blueger] et moi, a-t-il déclaré sur le compte Twitter des Penguins. Il joue de la bonne façon et il le fait depuis bon nombre d’années dans cette ligue. Ça retire de la pression sur le groupe, moi inclus, et je veux jouer comme il le fait.»

Des Red Wings encore en difficulté

C’est Jimmy Howard qui amorçait la rencontre entre les poteaux chez les Red Wings. L’Américain n’a pas très bien paru, accordant quatre buts aux Penguins en 16 tirs. Les déboires du portier se poursuivent donc, lui qui ne compte que deux victoires en 26 matchs en 2019-2020.

L’équipe du Michigan avait pourtant bien débuté la partie en s’inscrivant la première au pointage. Valtteri Filppula a marqué son cinquième de la saison, deux minutes avant l’égalisation par Lafferty.

«Nous avons joué du meilleur hockey qu’auparavant, a mentionné l’entraîneur des Red Wings Jeff Blashill sur le compte Twitter des siens. [...] Ils sont une bonne équipe c’est sûr. Je crois qu’on a bien bougé la rondelle et qu’on a joué dur. Nous avons mis les efforts et notre structure était bonne. Par contre, nous n’avons pu concrétiser nos opportunités, alors que nos adversaires oui.»

Detroit sera le prochain adversaire du Canadien de Montréal, mardi. Le Tricolore n’a toujours pas été en mesure de battre les Red Wings, qui occupent pourtant le dernier rang au classement de l’Association de l’Est. Les deux clubs n’ont pas connu la victoire à leurs quatre plus récentes sorties.

Autre mauvaise nouvelle pour les Wings, Filip Hronek a été contraint de quitter la rencontre après avoir reçu un tir de Marcus Pettersson sur le côté du casque. Son état a été évalué selon le processus pour les commotions cérébrales.