Patric Laprade

Cette semaine dans l’univers de la WWE : une histoire sanguinaire à Raw fait jaser

Cette semaine dans l’univers de la WWE : une histoire sanguinaire à Raw fait jaser

Patric Laprade

Publié 16 février
Mis à jour 16 février

Le Poing : nouvelles et opinions sur la WWE    

La WWE nous a donné lundi dernier une histoire qui a fait beaucoup jaser. Après un excellent match entre la championne de Raw Becky Lynch et Asuka, qui a vu celle qui s’autoproclame la meilleure de tous les temps conserver son titre, l’ancienne championne de NXT Shayna Baszler est arrivée et a attaqué sauvagement Lynch.    

En effet, après lui avoir assené une série de coups de poing, Baszler a enlevé son protecteur buccal et a mordu Lynch dans le cou, tel un vampire. Lorsqu’elle s’est redressée, Baszler avait du sang autour de la bouche, une scène vraiment différente de ce que la WWE nous a habitués dans les dernières années. Évidemment, ce n’était pas du vrai sang, mais l’image était là et la réaction qu’on voulait aller chercher l’était encore plus. Oui, Baszler aurait pu attaquer le bras ou la jambe de Lynch, étant donné qu’elle est une ancienne combattante d’arts martiaux mixtes, mais qui en parlerait encore cinq jours plus tard?    

L’idée de Paul Heyman, inspiré de Fred Blassie    

Selon le journaliste Dave Meltzer, l’idée vient de Paul Heyman, en charge de Raw depuis plusieurs mois maintenant. L’une des idoles de Heyman était le lutteur Fred Blassie. Les fans de ma génération ont connu Blassie comme gérant de Nikolai Volkoff et de l’Iron Sheik au milieu des années 1980, les plus vieux l’ayant aussi vu dans le coin d’une jeune Hulk Hogan, lorsque ce dernier était heel.     

Cela dit, Blassie était tout un lutteur et surtout, un des plus détestés de son époque.     

À la fin des années 50, Cal Eaton et son épouse Aileen Lebell (la mère de Gene Lebell, celui qui a entrainé Roddy Piper et Ronda Rousey; toute est dans toute!) étaient les propriétaires d’une organisation de lutte à Los Angeles. Après s’être séparé de la National Wrestling Alliance (NWA), le couple a nommé comme premier champion « mondial » Édouard Carpentier, parce que ce dernier avait eu une victoire controversée contre le champion de la NWA, Lou Thesz, victoire que la NWA ne reconnaissait pas. En 1961, ils ont renommé leur promotion Worldwide Wrestling Associates (WWA) et la même année, Fred Blassie remportait le titre.      

Un an plus tard, le 28 mars 1962, Rikidozan, celui qui avait fondé la toute première promotion de lutte au Japon dans les années 50, a offert un montant d’argent à la WWA pour remporter le titre à Los Angeles, afin de pouvoir revenir au Japon en disant qu’il avait battu un méchant Américain, chez lui. Même si plus d’une quinzaine d’années s’étaient écoulées depuis la fin de Seconde Guerre mondiale et les bombes atomiques que les Américains avaient laissé tomber sur le Japon, pour les Japonais, battre un Américain, même dans une fiction, voulait encore dire quelque chose.     

La victoire du père du puroresu (lutte professionnelle en japonais) est célébrée au Japon et permet à Blassie d’y venir faire une première tournée.     

  

Fred Blassie, le vampire    

Avant son arrivée au Japon, une vidéo promotionnelle avait tourné et montrait Blassie en train de s’effiler les dents avec une lime et de mordre ses adversaires. À son arrivée à l’aéroport de Tokyo, les gens lui criaient un mot qu’il ne comprenait pas, kyuketsuki, qui veut dire vampire. Sa réputation était faite.    

Le 23 avril à Tokyo, dans le match revanche, Rikidozan, devant ses partisans, conserve son titre. Quatre jours plus tard, en direct à la télévision, le champion faisait équipe le Great Togo et Toyonobori et ils affrontaient Blassie, le Canadien Mike Sharpe (oui, oui, le père de « Iron » Mike Sharpe) et Lou Thesz. Dans le match, Blassie a joué le personnage de vampire jusqu’au bout en mordant Togo dans le front. La scène sanguinaire avait perturbé les téléspectateurs au point que deux personnes (certains disent quatre et d’autres six) sont décédés en regardant ces images!     

Le nom Fred Blassie était maintenant devenu légendaire.     

Pour la petite histoire, les personnes décédées avaient déjà des conditions préexistantes qui faisaient d’eux des êtres plus sensibles à ce genre d’images. La station de télé au Japon n’a pas jugé bon de retirer l’émission des ondes, à cause des fortes cotes d’écoute que la lutte attirait, mais a par contre avisé ses téléspectateurs de ne pas laisser des personnes malades du cœur ou plus sensibles à des scènes choquantes, écouter l’émission. Pour sa part, Blassie a regagné son titre en juillet 1962 à Los Angeles, après que le match fut arrêté car Rikidozan avait perdu trop de sang.     

Heyman n’en est pas à sa première histoire choquante. Il a quand même été à la tête de l’ECW pendant longtemps. Je crois sincèrement que le tout a bien fonctionné dans cette partie-là du segment. Je n’aurais pas fait revenir Becky plus tard dans l’émission. Si on s’en va à WrestleMania avec ça, on a du temps devant nous, mais je ne serais pas surpris que les deux s’affrontent avant, à Elimination Chamber en mars. Ce qui serait dommage.     

  

WrestleMania 37 à Los Angeles    

Parlant de la cité des anges et de Fred Blassie, la WWE a annoncé que WrestleMania 37 aurait lieu au SoFi Stadium, le tout nouveau stade qui va accueillir la saison prochaine les Rams et les Chargers de la NFL, en plus d’être l’hôte du Super Bowl en 2022.     

Pour ce genre d’événements, le stade peut accueillir plus de 100 000 spectateurs. Il est donc très probable que la WWE batte un record l’an prochain, alors que la plus grosse foule de son histoire fut en 2016 au stade des Cowboys de Dallas, alors que 80 709 fans s’y trouvaient.     

Curieusement, la WWE n’a jamais présenté WrestleMania dans un stade à Los Angeles. En 1986, ils avaient présenté une partie de WrestleMania 2 au Los Angeles Sports Arena, tandis qu’en 2005, c’était au Staples Center. Par contre, en 1991, WrestleMania était prévu pour le Memorial Coliseum de Los Angeles, là où les Jeux olympiques de 1984 avaient eu lieu, mais aussi là où un célèbre match avait eu lieu entre Fred Blassie (encore lui!) et John Tolos le 27 août 1971. La foule de 25 847 fans avaient attiré des recettes de 142 158.50$, brisant le record de revenus pour un événement de lutte en Amérique du Nord, record que détenait Buddy Rogers et Pat O’Connor au Comiskey Park de Chicago en 1961.     

La finale de WrestleMania 7 en 1991 était Hulk Hogan contre Sgt. Slaughter. Slaughter était dans les histoires un ancien soldat américain devenu sympathique à la cause des Irakiens. Dans le contexte de la Guerre du Golfe qui venait tout juste de se terminer, la WWE voulait capitaliser sur cette rivalité naturelle, comme la lutte l’avait fait avec les Allemands et les Japonais depuis des décennies. On prévoyait même battre le record de WrestleMania 3 à l’époque. Cependant, ce fut tout le contraire. La vente de billets n’a pas levé, une prévente de 15 000 billets seulement, et l’événement a été déménagé à l’aréna locale. Pour ne pas perdre la face, la WWE avait dit qu’elle avait déménagé le spectacle pour une question de sécurité, étant donné l’histoire qu’on leur présentait.     

  

NXT TakeOver, grosse carte ce soir!    

Ce soir, en direct de Portland, Oregon, la WWE présente un NXT TakeOver tout spécial et ce, pour différentes raisons. C’est le premier TakeOver présenté un dimanche soir, case horaire normalement réservé pour les événements spéciaux de la WWE (PPV). Aussi, c’est le premier TakeOver depuis l’été 2016 à ne pas être présenté en conjonction avec un événement spécial. Finalement, il s’agit d’une carte de lutte assez impressionnante, du calibre d’un NXT TakeOver lors du weekend de WrestleMania. Que ce soit Ciampa contre Cole, Gargano contre Balor ou Undisputed Era contre Riddle et Dunne, sur papier, ces trois matchs ont le potentiel de faire partie des meilleurs de l’année à la WWE. Mais en plus, on a Ripley contre Belair, Kai contre Nox et Lee contre Dijakovic. Le terme sous-carte vient d’être redéfini. Je n’irai pas de mes prédictions, vous savez que ce n’est pas ma force, mais je m’attends à ce qu’Undisputed Era perde ses ceintures ou du moins une partie.     

  

WrestleMania 36 (carte potentielle)    

À chaque semaine, je vais mettre à jour la carte confirmée et potentielle pour WrestleMania 36 présenté à Tampa le 5 avril prochain.     

Confirmé (1) :    

• Le champion du monde de la WWE Brock Lesnar c. Drew McIntyre    

Potentiels (13) :    

• Le champion Universel Bryan Wyatt c. Roman Reigns    

• La championne de Raw Becky Lynch c. Shayna Baszler    

• La championne de NXT Rhea Ripley c. Charlotte Flair    

• La championne de SmackDown Bayley c. Naomi    

• Edge c. Randy Orton    

• Kevin Owens c. Seth Rollins     

• Le champion Intercontinental Braun Strowman dans un match à plusieurs, peut-être même un match d’échelles, le genre de match que Strowman peut perdre sans mal paraître. Je verrais des gars comme Cesaro, Nakamura, Kofi, Ziggler, Roode, Miz et Morrison dans ce match.     

• Andrade et Angel Garza c. Rey Mysterio et Humerto Carrillo (ou un match quadruple menace pour le titre des États-Unis)    

• La bataille royale André the Giant    

• La bataille royale chez les femmes    

• Undertaker c. AJ Styles    

• John Cena c. Elias    

  

Les Anti-Pods de la Lutte    

Cette semaine, Kevin et Pat discutent de l’histoire entre Becky Lynch et Shayna Baszler, de la nouvelle XFL, en plus de faire le tour de toutes les nouvelles dans le monde de la lutte. On apprend aussi que Kevin a peur des vampires! Un autre épisode des Anti-Pods de la Lutte à ne pas manquer.    

  

Matchs de la semaine  

1) Becky Lynch c. Asuka   

2) Seth Rollins, Murphy et AOP c. Kevin Owens, Samoa Joe et les Vikings   

3) Johnny Gargano c. Cameron Grimes 

  

Vidéo de la semaine  

Une scène troublante pour plusieurs   

Résultats rapides  

Ontario, Californie  

• La championne Raw Becky Lynch a battu Asuka, acc. par Kairi Sane   

• Les Street Profits ont défait Mojo Rawley et Riddick Moss   

• Riddick Moss a vaincu le champion 24/7 Mojo Rawley pour remporter le titre   

• Angel Garza, acc. par Zelina Vega a battu Cedric Alexander   

• Rhea Ripley a défait Sarah Logan   

• Ricochet a vaincu Bobby Lashley, acc. par Lana   

• Aleister Black a battu Akira Tozawa   

• Seth Rollins, Murphy et AOP ont vaincu Kevin Owens, Samoa Joe et les Vikings   

  

  

Vidéo de la semaine   

Cole et Ciampa sont prêts pour dimanche   

Résultats rapides  

Winter Park, Floride  

• Roderick Strong a battu Bronson Reed   

• Dakota Kai a défait Candice LeRae   

• Johnny Gargano a vaincu Cameron Grimes   

• Lio Rush a battu Angel Garza   

• Bianca Belair a défait Santana Garrett   

• Adam Cole a vaincu Kushida    

 

Vidéo de la semaine   

Voici les meilleurs moments de la semaine   

Résultats rapides  

York, Angleterre  

• Aoife Valkyrie a battu Amale    

• Dave Mastiff a défait Saxon Huxley   

• Joe Coffey a vaincu Amir Jordan   

• Les champions par équipe NXT UK Gallus (Mark Coffey et Wolfgang) ont battu Danny Burch et Oney Lorcan  

  

Vidéo de la semaine   

Le jour de la St-Valentin en plus, le cœur d’Otis est brisé   

Résultats rapides  

Vancouver, Colombie-Britannique  

• La championne Bayley a battu Carmella   

• Sheamus a défait Shorty G et Apollo Crews   

• Roman Reigns et Daniel Bryan ont vaincu Le Miz et John Morrison  

  

Événement spécial, dimanche le 16 février, sur la chaîne de la WWE.  

Carte confirmée pour NXT TakeOver Portland :  

• Le champion NXT Adam Cole c. Tommaso Ciampa  

• La championne NXT Rhea Ripley c. Bianca Belair  

• Les champions par équipe NXT Undisputed Era c. Matt Riddle et Pete Dunne  

• Le champion Nord-Américain NXT Keith Lee c. Dominik Dijakovic  

• Finn Balor c. Johnny Gargano  

• Dakota Kai c. Tegan Nox dans un combat de rue  

  

Ceci complète le tour d’horizon à la WWE pour cette semaine.  

Ne manquez pas la lutte WWE Raw, à l’antenne de TVA Sports, tous les mercredis en fin de soirée avec Kevin Raphaël et moi-même, Patric Laprade. Pour plus de détails sur l’heure de diffusion et sur les rediffusions, consultez la grille horaire de TVA Sports. De plus, ne manquez pas notre baladodiffusion sur QUB Radio à toutes les deux semaines, disponible sur iTunes, Google Play, Spotify et Stitcher.   

Pour me joindre, vous pouvez le faire via mon adresse courriel au patric_laprade@videotron.ca, sur Facebook ou sur Twitter avec l’aide du mot clic #LutteTVASports  

Sur ce, je vous dis à la semaine prochaine, c’est un rendez-vous!