Canadiens de Montréal

«On ne peut pas blâmer Drouin»

«On ne peut pas blâmer Drouin»

Publié | Mis à jour

Jonathan Drouin aura été responsable du premier but des Bruins, jeudi, à Boston. Le Québécois y est allé d’une mauvaise passe en zone neutre, ce qui aura permis à Brad Marchand de repérer David Pastrnak quelques secondes plus tard.

Il s’agissait du troisième match depuis le retour de sa blessure. L’attaquant n’a toujours pas obtenu de point et affiche un différentiel de -3. Que doit-on en penser?

• À lire aussi: La magie de Pastrnak

• À lire aussi: Brad Marchand se moque du CH!

«Malgré cette bourde, il a joué son meilleur match depuis son retour. Il a été impliqué dans toutes les facettes du jeu. Physiquement et défensivement, a mentionné notre collègue Renaud Lavoie à «Dave Morissette en direct». Il ne faut pas seulement se concentrer sur le premier but des Bruins.»

Drouin, qui a raté les 37 derniers matchs des Canadiens de Montréal, n’est peut-être pas au sommet de sa forme et doit prendre quelques rencontres pour se remettre en forme, selon l’ancien arbitre Stéphane Auger. 

«Tu arrives après une longue absence avec de la rouille. Le retard est difficile à combler. Cela n’excuse pas sa gaffe. Il faut qu’il soit doublement prudent dans ce qu’il fait avec la rondelle» a-t-il expliqué.

Éric Fichaud a par ailleurs ajouté «qu’on ne peut pas blâmer Drouin pour les déboires du CH, car il a très bien fait en début de saison.»

À voir dans la vidéo ci-dessus.