Les Partants

Mais où était Calvillo?

Publié | Mis à jour

Danny Maciocia n’a pas hésité à recruter dans les universités d’ici depuis sa nomination comme directeur général des Alouettes de Montréal. 

Sur le plan administratif, après l’embauche de Byron Archambault, le nouveau DG pourrait-il maintenant offrir un poste au meilleur passeur de l’histoire du football professionnel, qui fut aussi son acolyte chez les Carabins? 

Voyez ses propos aux «Partants» dans la vidéo, ci-dessus.  

En entrevue aux «Partants, jeudi à TVA Sports, Maciocia a été interrogé concernant une possible embauche d’Anthony Calvillo, une légende des «Moineaux». L’ancien quart des Alouettes n’était pas présent à la conférence de presse des Carabins, mardi, lorsqu’ils ont présenté le nouveau pilote Marco Iadeluca. 

«Actuellement, on n’a pas de place. Anthony est un entraîneur et nous avons seulement droit à 11 instructeurs depuis que la ligue a adopté la fameuse règle. 

«Khari Jones a déjà choisi ses entraîneurs.» 

Puis Maciocia a laissé entendre que Calvillo est toujours à l’emploi des Carabins en vue de la prochaine saison, mais son avenir, lorsqu’il élabore, semble vague. 

«Ça reste qu’Anthony et Martin, s’ils décident de garder cette relation à l’Université de Montréal, je suis convaincu qu’ils peuvent faire de belles choses ensemble.  

«Il y a un respect énorme entre les deux hommes. Je pense qu’il a bien aimé son expérience. Je pense qu’il veut continuer en 2020 et je lui souhaite bonne chance. 

«Si une occasion se présentait pour qu’il revienne chez les Alouettes, c’est certain qu’on serait ouverts et à l’écoute.» 

Calvillo a rejoint les Carabins en janvier 2019. En 2018, il était à l’emploi des Argonauts de Toronto en tant qu’entraîneur des quarts-arrière. 

En plus d’avoir été le pivot des «Moineaux» entre 1998 et 2013, Calvillo a occupé les postes d’entraîneurs des receveurs, de coordonnateur offensif et d’instructeur des quarts-arrière au sein de l’équipe.