Baseball - MLB

«C’était pathétique!»

Publié | Mis à jour

Si la poussière semblait retomber depuis quelques semaines, de nouveaux développements ont vu le jour, jeudi, dans le dossier du système de tricherie organisé par les Astros de Houston.

 Dans sa chronique quotidienne «La mise en échec» à l’émission JiC, Renaud Lavoie a délaissé le monde du hockey quelques minutes pour discuter du cas des Astros.

Le scandale revêt d’une telle importance qu’avec les nouveaux développements, les Astros étaient l’un des cinq sujets les plus discutés sur Twitter, aujourd’hui, à Montréal.

C’est une série de conférences de presse, dont celle du propriétaire de l’équipe, Jim Crane, en direct du camp d’entraînement, qui a remis le feu aux poudres.

Ce dernier s’est contredit lui-même lors de cette conférence de presse en affirmant d’une part que leur système n’a eu aucun impact sur le résultat des matchs. Immédiatement après qu’un journaliste lui demande pourquoi il dit que ça n’avait rien changé, Cane a dit qu’il n’avait jamais avancé de telles choses. Jose Altuve est aussi monté brièvement sur le podium.

«C’était pathétique!», s’est exclamé notre analyste. 

Malgré le fait que le système ait été révélé au grand jour, la MLB n’a pas sévi très sérieusement à l’endroit des Astros et des joueurs comme Altuve, qui ont été au cœur de la controverse. D’ailleurs, Lavoie a rappelé que le joueur de deuxième but touchera un salaire de 29 millions de dollars cette année et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il en est outré : «29 millions pour ce qui s’appelle un tricheur»