HKO-HKN-SPO-ST-LOUIS-BLUES-V-WINNIPEG-JETS---GAME-ONE

Crédit : AFP

LNH

Paul Maurice n’est pas près de quitter les Jets!

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Les Jets de Winnipeg ont consenti mercredi une prolongation de contrat de plusieurs années à leur entraîneur-chef Paul Maurice. 

Les détails de l’entente n’ont pas été dévoilés. 

«Je suis très satisfait», a dit Maurice au site internet des Jets. 

L'homme de 53 ans a mentionné que les pourparlers avaient commencé l’été dernier et que les deux parties voulaient en arriver à un accord. Il a souligné que lui et sa famille apprécient beaucoup la capitale manitobaine.

«Winnipeg nous a donné tellement. C’est vraiment chez nous, a-t-il dit. Pouvoir rester et travailler pour les Jets de Winnipeg, c’est parfait.»

Maurice a été embauché par l’organisation manitobaine le 12 janvier 2014 et a conservé une fiche de 264-186-53 derrière le banc. Il a mené les Jets vers trois participations aux séries, les siens ayant notamment pris part à la finale de l’Ouest en 2018.

Cette saison, Winnipeg occupe le neuvième rang de son association avec 63 points.

Défense décimée

Même si son équipe est pour le moment exclue des séries, l’entraîneur-chef a fait du bon travail pour garder sa formation dans la course. Sa défensive a été décimée par des départs durant l’été (Jacob Trouba, Dustin Byfuglien, Tyler Myers et Ben Chiarot) et des blessures durant la saison (Dmitry Kulikov, Nathan Beaulieu). 

Elle a aussi perdu de gros morceaux à l’avant avec Kevin Hayes et Brandon Tanev qui ont profité de leur autonomie, ainsi qu’avec Bryan Little sur la touche depuis longtemps.

L’entraîneur-chef, qui a aussi guidé les Whalers de Hartford et les Hurricanes de la Caroline, ainsi que les Maple Leafs de Toronto, est reconnu pour ses talents de communicateur.

«Lorsque je suis arrivé dans la ligue, la moitié de l’équipe était plus âgée que moi. Maintenant, j’ai environ l’âge de mes parents, et leurs parents sont plus jeunes que moi, a précisé Maurice. Il faut savoir changer la façon de parler aux gens et d’interagir avec eux. C’est un des grands défis pour rester dans cette ligue.»

Le 5 février 2019, Maurice a dirigé le 1500e match de sa carrière dans la LNH. Il compte 724 gains à vie, et ce, en 22 ans dans le circuit Bettman.