LNH

Bouwmeester prend du mieux

Publié | Mis à jour

Au lendemain du malaise cardiaque subi par le défenseur des Blues de St. Louis Jay Bouwmeester pendant un match contre les Ducks d’Anaheim, le directeur général de l’équipe, Doug Armstrong, s’est montré rassurant, mercredi après-midi.  

«Il va très bien, a-t-il indiqué en conférence de presse. Il continue de passer des examens pour savoir comment et pourquoi ça s’est produit, mais les pronostics sont positifs. On s’attend à un rétablissement rapide.»    

Mardi, Bouwmeester a été victime d’un malaise au banc de son équipe à 12 min 10 s de la première période du match, après avoir complété une séquence sur la glace. Les médecins des deux formations sont rapidement intervenus.  

«Le personnel médical a utilisé un défibrillateur pour le réanimer. Il a repris conscience immédiatement et a été transféré au Centre médical UC Irvine», a précisé Armstrong. 

Les joueurs des deux formations se sont réunis sur la glace du Honda Center avant de rentrer dans les vestiaires. Le match a été suspendu et reporté au moment où le pointage était de 1 à 1. 

«La Ligue nationale devra peut-être déplacer quelques parties pour les Ducks et les Blues afin qu’on puisse reprendre le match, mais c’est vraiment secondaire», a précisé Armstrong. 

Des coéquipiers secoués 

Le capitaine des Blues, Alex Pietrangelo, n’a pas tardé à rejoindre Bouwmeester à l’hôpital à sa sortie de l’aréna. «Nous avons fait un FaceTime et "Bouw" a eu l’opportunité de voir tout le monde. Ça nous a tous rassurés dans l’équipe de voir qu’il était entre bonnes mains», a raconté durant le point de presse Pietrangelo, qui se souviendra longtemps de cette soirée. 

«C’est arrivé si vite, mais ç’a semblé une éternité pour nous, a-t-il lancé. Nous avons réagi le plus rapidement possible. Le personnel médical a été impressionnant. Ce n’est pas facile de voir ça, encore moins quand c’est un coéquipier et un ami proche.» 

Même si la poussière n’est pas tout à fait retombée, les Blues seront de retour en action jeudi contre les Golden Knights à Las Vegas, a confirmé Armstrong. 

«À l’évidence, ce ne sera pas facile [de se concentrer], mais on se sent mieux maintenant qu’il va bien. Quand "J-Bo" est "J-Bo", tout le monde se sent bien», a conclu Pietrangelo.