SPO-ALOUETTES-CONFÉRENCE DE PRESSE-ENTENTE-KRISTIAN MATTE

Crédit : TOMA ICZKOVITS/AGENCE QMI

Alouettes de Montréal

Danny Maciocia tient parole

Publié | Mis à jour

Lorsqu’il a été nommé au poste de directeur général des Alouettes de Montréal, Danny Maciocia avait indiqué que d’amener du talent local dans sa formation allait être l’une de ses priorités. Mardi, à l’ouverture du marché des joueurs autonomes de la Ligue canadienne de football (LCF), l’homme de 52 ans est passé de la parole aux actes.

Les Moineaux ont embauché quatre athlètes originaires de la Belle Province, soit les joueurs de ligne défensive Junior Luke et David Ménard, ainsi que les secondeurs Frédéric Chagnon et Alexandre Gagné.    

Les trois premiers sont des joueurs bien connus de Maciocia, car il a été leur entraîneur-chef lors de leur passage chez les Carabins de l’Université de Montréal. Avant de s’entendre avec les «Als», les deux hommes étaient d’ailleurs coéquipiers chez les Lions de la Colombie-Britannique.

Luke, 28 ans, est natif de Montréal et évolue dans la LCF depuis la saison 2017. En 53 parties avec les Lions, il a totalisé 25 plaqués, dont quatre sacs du quart, et une interception.

De son côté, Ménard évoluait en Colombie-Britannique depuis la campagne 2014. L’athlète de 29 ans a accumulé 51 plaqués, 17 sacs du quart et trois échappés en 94 matchs dans le circuit Ambrosie.

Comme Luke, Chagnon joue dans la LCF depuis 2017. Évoluant principalement sur les unités spéciales, il a rabattu au sol 26 adversaires en 51 parties.

Finalement, Gagné est un ancien porte-couleurs du Vert & Or de l’Université Sherbrooke. Lors des deux dernières saisons, le footballeur de 28 ans a été très bon sur les unités spéciales des Roughriders de la Saskatchewan, lui qui a réussi 43 plaqués en 36 rencontres.

Quatre autres signatures

Les Alouettes se sont également entendus avec les demis défensifs américains Ciante Evans, Tyquwan Glass et Marloshawn Franklin, ainsi que le chasseur de quart Adrian Tracy.

Il s’agit donc d’un retour dans le nid pour Evans, lui qui était de la formation des «Als» en 2019. Le Texan a notamment réalisé 29 plaqués et trois interceptions. Glass a également déjà porté l’uniforme montréalais, soit pour neuf matchs en 2018. Au cours de la dernière campagne, il a joué pour les Eskimos d’Edmonton. Quant à lui, Franklin n’a jamais joué un match de la saison régulière dans la LCF, mais a disputé deux parties préparatoires avec les Lions en 2019.

Finalement, Tracy vient combler un besoin important sur la ligne défensive. Celui qui a passé les six dernières saisons avec Tiger-Cats de Hamilton a amassé 131 plaqués, dont 21 sacs du quart, en 58 affrontements dans la LCF. Le natif de la Virginie est un vétéran de 32 ans.

Les durées de l’ensemble de ces ententes, ainsi que les montants de celles-ci, n’ont toujours pas été révélées par l’organisation montréalaise.