Crédit : AFP

LNH

Le Lightning amputé de son capitaine

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le capitaine du Lightning de Tampa Bay, Steven Stamkos, ratera au moins une rencontre en raison d’une blessure au bas du corps, a annoncé l’équipe, lundi.   

L’équipe floridienne est en visite à Columbus pour y affronter les Blue Jackets en soirée. Il s’agit d’ailleurs d’un premier duel entre les deux formations depuis que ceux-ci ont balayé les «Bolts» au premier tour des plus récentes séries éliminatoires.   

• À lire aussi: La LNH craint le coronavirus 

• À lire aussi: Un absent de taille chez les Jackets 

Stamkos, lui, n’a pas participé à l’entraînement matinal des siens en prévision de cette rencontre. L’origine de sa blessure n’a toutefois pas été précisée et son état sera réévalué chaque jour.   

L’Ontarien avait obtenu au moins un point lors de ses 10 dernières rencontres, obtenant 15 points pendant cette séquence. Cette saison, il compte 59 points, dont 26 buts, en 52 parties.  

Les malheurs des Penguins se poursuivent 

Déjà grandement incommodés par plusieurs blessures cette saison, les Penguins de Pittsburgh ont indiqué que leur défenseur John Marino est passé sous le bistouri lundi et qu’il sera absent pour une période indéterminée.  

L’arrière de première année a subi trois fractures aux os du visage, jeudi soir, alors qu’il a été victime du puissant tir frappé de Steven Stamkos.  

Le patineur de 22 ans a été une révélation chez les «Pens» en 2019-2020. En 51 parties, il a amassé cinq buts et 20 mentions d’aide pour 25 points. Il a également maintenu un différentiel de +14.  

Ce choix de sixième ronde (154e au total) des Oilers d’Edmonton au repêchage de 2015 a été acquis par la formation de la Pennsylvanie en juillet dernier et contre un choix de sixième tour à l’encan de 2021.  

Cette saison, les Penguins ont notamment vu Sidney Crosby, Alex Galchenyuk, Evgeni Malkin, Kris Letang, Patric Hornqvist, Justin Schultz, Jake Guentzel et Brian Dumoulin tomber au combat. Les deux derniers sont d’ailleurs toujours incommodés par des blessures.  

Malgré ce lot de malchances, Pittsburgh a maintenu un excellent dossier. Les «Pens» sont présentement au deuxième échelon de la section Métropolitaine, eux qui détiennent une fiche de 34-15-5.  

Paul Fenton de retour dans la LNH  

Le controversé homme de hockey Paul Fenton s’est retrouvé un boulot dans la Ligue nationale de hockey, alors que les Blue Jackets de Columbus l’ont engagé à titre de recruteur professionnel, lundi.  

C’est le média sportif The Athletic qui a rapporté la nouvelle. L’ancien attaquant fera du dépistage à temps partiel.  

Fenton occupait la chaise de directeur général chez le Wild du Minnesota jusqu’en juillet dernier, mais a été remercié après une série d’incidents qui ont eu lieu lors de son règne de 14 mois.  

En effet, l’homme de 60 ans avait été critiqué pour ses absences répétées au travail et pour ces décisions que les hautes instances de l’organisation ont qualifiées de douteuses. Il a notamment effectué des transactions sans vraiment connaître le joueur dont il faisait l’acquisition.  

L’exemple le plus probant est sans doute celui de Nino Niederreiter, qui a été troqué aux Hurricanes de la Caroline en retour de Victor Rask il y a un an. Aucun recruteur n’avait été envoyé pour épier le joueur des «Canes» à ce moment.  

Fenton a également développé une crainte par rapport à ses propres employés, qu’il accusait fréquemment de révéler des informations aux médias. Il a également refusé que ses joueurs montrent toute trace de blessure lorsque ceux-ci s’adressaient aux membres des médias.

Le retour de Frederik Andersen approche

Le gardien des Maple Leafs de Toronto Frederik Andersen s’est présenté sur la glace pour l’entraînement des siens, lundi, et il pourrait effectuer un retour au jeu à l’occasion du match prévu le lendemain contre les Coyotes de l’Arizona.

Le Danois était ainsi l’un des trois gardiens participant à la séance, les deux autres étant Michael Hutchinson et Jack Campbell. Ce dernier a disputé les deux plus récentes rencontres des Leafs, qui ont battu les Ducks d’Anaheim 5 à 4 en prolongation, vendredi, et perdu 2 à 1 face au Canadien de Montréal un jour plus tard, également en temps supplémentaire.

Andersen a été blessé au cou pendant l’affrontement contre les Panthers de la Floride le 3 février.

«J’ai définitivement été frappé à quelques reprises lors de ce match et j’imagine que c’est la nature de la position à laquelle je joue», a indiqué le gardien de 30 ans au réseau Sportsnet.

Le numéro 1 des Leafs a d’ailleurs eu des réflexions concernant la protection des hommes masqués dans la Ligue nationale de hockey.

«Ils ont fait des avancées pour mettre le fardeau sur les joueurs qui frappent un autre joueur, en particulier s’il est dans une position vulnérable. Je pense que la même chose pourrait être faite pour les gardiens et cela fera en sorte que quelque chose de mal comme ça n’arrive pas trop souvent.»

Si jamais Andersen n’est pas en mesure de revenir au jeu contre les Coyotes, l’entraîneur-chef Sheldon Keefe a indiqué que Campbell obtiendrait un troisième départ consécutif.