Dave Morissette en Direct

La raison derrière la défaite des Canadiens

Publié | Mis à jour

La défaite des Canadiens contre les Coyotes est difficile à accepter.     

D’une part, parce que le CH a laissé filer une avance de deux buts qu’il s’était forgée tôt en 1re. D’autre part parce que Montréal n’a pu, alors que la marque était justement de 2-1, profiter d’une double supériorité numérique de 2 minutes pour mettre le match hors de portée de ses adversaires.        

Lors de l’émission «Dave Morissette en direct», les panélistes sont revenus sur le match du Tricolore. Constat général : les unités spéciales, dans cette partie, ont fait beaucoup plus de mal que de bien à la formation montréalaise. Patrick Lalime a d’ailleurs pris quelques instants pour livrer une analyse à ce sujet.      

«Le point tournant, dans cette rencontre, c’est lorsque le CH menait 2-1. L’équipe se retrouve à 5 contre 3 et n’a pas été menaçante. On a pris beaucoup de tirs de l’extérieur. Kovalchuk était utilisé au point d’appui, mais il a raté la cible à deux occasions et il a même fait sortir la rondelle du territoire à une reprise.»    

Lalime en a rajouté.     

«À un certain moment, tu dois faire mal à tes adversaires. Le CH est dans une situation de vie ou de mort. On l’a répété souvent cette saison, mais les Canadiens n’ont pas été capables de faire mal à leurs adversaires dans un match serré.»     

Michel Godbout a ensuite apporté un intéressant point de vue.     

«On les a tout simplement laissés revenir dans le match. On leur a donné des occasions. Les Coyotes sont une équipe professionnelle. Tant que tu laisses une once d’espoir à une équipe de la LNH, elle ne va pas abandonner. C’est comme ça.»     

Voyez le segment intégral dans la vidéo ci-dessus.