Crédit : AFP

NFL

Divorce prononcé entre les Chargers et Philip Rivers

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Tandis qu’une séparation entre les Chargers de Los Angeles et le quart-arrière Philip Rivers avait été avancée il y a deux semaines, l’équipe californienne a confirmé lundi qu’elle n’avait pas l’intention d’offrir de contrat au vétéran de 38 ans. 

Repêché quatrième au total en 2004 par les Giants de New York, mais immédiatement troqué aux Chargers en retour d’Eli Manning, le natif de l’Alabama n’a connu qu’une seule équipe pendant ses 16 années dans la NFL. Il est également resté avec l’organisation lorsque celle-ci est passée de San Diego à Los Angeles en 2017. 

• À lire aussi: «Plus qu’un joueur de football, plus qu’un médecin»  

• À lire aussi: La XFL va-t-elle inspirer la NFL? 

«Après nous être détachés quelque peu de Philip en fin de saison, nous avons reconnecté avec lui et ses représentants pour parler de 2019 et de nos objectifs futurs ainsi pour évaluer l’effectif, le tout visant à trouver une avenue qui ferait du sens pour les deux parties, a dit le directeur général Tom Telesco par voie de communiqué. En mentionnant les différents scénarios, il est apparu qu’il serait mieux pour Philip et les Chargers de passer à autre chose et de mettre fin à une association remarquable.» 

«Je suis très reconnaissant envers la famille Spanos et l’organisation des Chargers pour les 16 dernières années, a mentionné le nouveau joueur autonome dans le même communiqué. Dans tout ce que tu fais, ce sont les gens qui rendent le tout spécial. J’ai beaucoup de souvenirs de toutes les relations avec les entraîneurs, le personnel et mes coéquipiers. Je m’en souviendrai à jamais et je vous remercie.» 

Avec les Chargers, Rivers a participé à huit matchs du Pro Bowl et notamment effectué 224 départs consécutifs, la troisième plus longue séquence du genre dans la NFL depuis les années 1970. Il est également détenteur d’une trentaine de records de la concession.