LNH

Les Wings surprennent les Bruins!

Publié | Mis à jour

Le Canadien de Montréal n’est visiblement pas la seule équipe éprouvant des ennuis face aux Red Wings de Detroit cette saison, puisque ceux-ci ont renversé les Bruins de Boston une deuxième fois en autant de matchs, l’emportant 3 à 1 au Michigan, dimanche après-midi.       

Le match était présenté à TVA Sports et sur TVA Sports direct.  

À la surprise générale, les pauvres Wings ont freiné la séquence de six victoires de leurs rivaux, en plus de gagner un deuxième duel à leurs trois plus récentes sorties.     

Le gardien Jonathan Bernier et l’attaquant Andreas Athanasiou ont été les principaux artisans de ce triomphe des hommes de l’entraîneur-chef Jeff Blashill. Le premier a réalisé 39 arrêts, tandis que le second a réussi un doublé en troisième période. Athanasiou a brisé l’égalité à la huitième minute de l’engagement, avant de pousser le disque dans une cage abandonnée avec environ une trentaine de secondes à écouler.     

Brendan Perlini a fait bouger les cordages pour la première fois de la saison pour les gagnants.     

Le défenseur Torey Krug a touché la cible pour les meneurs de la section Atlantique. Tuukka Rask a bloqué 17 tirs. Le Finlandais devait agir comme substitut de Jaroslav Halak, mais celui-ci était ennuyé par un virus et est demeuré au banc. Boston accueillera le Canadien mercredi.     

De son côté, Detroit avait battu les Bruins 4 à 2 au Little Caesars Arena le 19 novembre. Les deux formations croiseront le fer deux fois au TD Garden d’ici la fin du calendrier régulier, soit samedi prochain et le 24 mars. Les Wings comptent 14 gains en 2019-2020, incluant trois aux dépens du Tricolore.   

Igor Shesterkin s’occupe des Kings   

Le jeune gardien des Rangers de New York Igor Shesterkin a repoussé 42 des 43 tirs des Kings de Los Angeles et sa formation l’a emporté au compte de 4 à 1, dimanche soir, au Madison Square Garden.   

L’homme masqué de 24 ans a ainsi récolté sa cinquième victoire en carrière, et ce, à ses six premiers départs en carrière. Il a ainsi égalé un record d’équipe qui appartenait à Cam Talbot.   

Il s’agissait d’ailleurs de la deuxième fois que le Russe faisait face à plus de 40 lancers, lui qui avait été défié 49 fois face aux Devils du New Jersey au début du mois de janvier.   

À l’attaque, Greg McKegg, Kaapo Kakko, Artemi Panarin et Tony DeAngelo ont fait bouger les cordages dans la victoire.   

Trevor Moore a été l’unique marqueur des perdants. Il s’agissait de sa première réussite dans l’uniforme des Kings. La semaine dernière, il a été acquis des Maple Leafs de Toronto dans l’échange qui a envoyé le gardien Jack Campbell dans la Ville Reine.  

Les Jets gâchent la soirée de Toews  

À Winnipeg, les Jets ont comblé un déficit de trois buts pour venir à bout des Blackhawks de Chicago 5 à 2.  

Cette remontée a terni la soirée de Jonathan Toews, lui qui a obtenu son 800e point en carrière sur la première réussite du match. Alors que seulement 15 secondes avaient été jouées, le capitaine des Hawks a fourni une passe sur le but de Dominik Kubalik. Il s’agissait d’ailleurs du filet inscrit par le plus rapidement par un joueur de première année dans l’histoire de la formation de l’Illinois.  

En première période, Brandon Saad a doublé l’avance des Blackhawks, mais ce fut le dernier moment de réjouissance de cette équipe.  

En effet, Kyle Connor, Blake Wheeler et Andrew Copp ont tous déjoué Corey Crawford pour donner la victoire aux favoris de la foule.  

Patrik Laine et Connor ont ensuite touché la cible dans un filet désert. 

Quatre de suite pour l’Avalanche 

À St. Paul, l’Avalanche du Colorado a obtenu une quatrième victoire consécutive en défaisant le Wild du Minnesota au compte de 3 à 2. 

Tous les buts de la rencontre ont été inscrits au deuxième vingt. Pierre-Édouard Bellemare a ouvert la marque un peu plus d’une minute après le début de la période médiane pour les visiteurs. Après avoir vu  

Jared Spurgeon ramener les équipes à égalité, Nathan Mackinnon et Gabriel Landeskog ont réussi des filets à tour de rôle pour définitivement placer les leurs aux commandes. Kevin Fiala a récolté l’autre but. 

Pavel Francouz a été intraitable devant la cage de l’Avalanche, repoussant 34 lancers.