Canadiens de Montréal

Il y a 25 ans, John LeClair était échangé

Il y a 25 ans, John LeClair était échangé

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 09 février
Mis à jour 09 février

Il y a 25 ans aujourd’hui, le 9 février 1995, les Canadiens de Montréal complétaient une importante transaction.

Cette journée-là, le directeur général de l’époque, Serge Savard, échangeait les attaquants John LeClair et Gilbert Dionne ainsi que le défenseur Éric Desjardins aux Flyers de Philadelphie.

En retour, les Canadiens obtenaient l’attaquant Mark Recchi ainsi qu’un choix de 3e tour lors du repêchage de 1995, qui allait devenir l’attaquant Martin Hohenberger. Ce dernier n’a jamais joué dans la LNH.

Savard voulait frapper un grand coup.

Lors de cette saison écourtée par un lock-out, l’équipe montréalaise avait connu un lent départ avec une fiche de 4-3-2 lors des neuf premiers matchs. On craignait, à l’époque, que le Tricolore rate les séries éliminatoires pour la première fois en 25 ans.

En Recchi, le Tricolore obtenait un attaquant qui jouissait d’une excellente réputation. Il était alors âgé de 27 ans. Recchi avait déjà connu une saison de 53 buts et il venait de réussir trois saisons de 100 points ou plus (103, 113 et 123).

En cédant Desjardins (il avait 25 ans), les Canadiens étaient conscients qu’ils échangeaient un défenseur fiable, efficace et polyvalent.

Toutefois, c’est LeClair (il était âgé de 25 ans) qui a fait basculer rapidement cette transaction en faveur des Flyers de Philadelphie. En 5 saisons à Montréal, cet ailier au physique imposant n’avait jamais marqué plus de 20 buts en une saison.

À Philadelphie, LeClair a explosé. Il a connu cinq saisons de 40 buts ou plus, mais surtout trois de 50 buts (51-50-51). Il a formé avec Eric Lindros et Mikael Renberg l’un des meilleurs trios de l’époque, qui fut surnommé «Legion of Doom».

Grâce à ce trio, les Flyers se sont rendus en finale de la Coupe Stanley en 1997.

L’arrivée de Recchi à Montréal n’a pas eu les effets escomptés. À court terme, l’équipe a raté les séries en 1995 pour la première fois depuis 1970. Et à long terme, l’équipe a fait du surplace.

Recchi aura finalement récolté 322 points en cinq saisons avec le Tricolore. En 1999, les Canadiens l’ont retourné à Philadelphie dans une transaction qui a permis aux Canadiens de mettre la main sur Dainius Zubrus et sur deux choix au repêchage.

Pour leur part, Desjardins et LeClair ont joué respectivement 11 et 10 saisons à Philadelphie. De son côté, Dionne n’a fait que passer avec les Flyers.

Rappelons-nous que Desjardins, LeClair et Dionne ont aussi eu des rôles importants dans la conquête de la Coupe Stanley des Canadiens en 1993.

Cette transaction fait partie de l’histoire des Canadiens.