Crédit : Martin Chevalier / JdeM

LAH

Fin de semaine à oublier pour le Rocket

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Le Rocket de Laval s’est incliné lors d’un deuxième match en autant de soirs, dimanche, lorsqu’ils ont baissé pavillon devant les Marlies au compte de 5 à 2, à Toronto.

La troupe de Joël Bouchard avait aussi perdu la veille, contre les Senators de Belleville, mais elle avait été en mesure de récolter un point au classement.

Devant la cage de la formation lavalloise, Keith Kinkaid a connu une sortie désastreuse, et ce, dès les premiers instants du match. Le portier a accordé trois buts alors que seulement 11 min 32 s s’étaient écoulées au premier engagement.

Mason Marchment, Egor Korshkov et Kristians Rubins ont profité de ses largesses. Matt Read a aussi déjoué l’athlète de 30 ans, au deuxième engagement, tandis que Pontus Aberg a scellé l’issue du match dans un filet désert. Kinkaid a terminé la rencontre avec 21 arrêts sur 25 lancers.

Cale Fleury et Matthew Peca ont assuré la réplique du côté du Rocket. Jesperi Kotkaniemi s’est d’ailleurs fait complice sur la réussite du premier. Il s’agissait de sa septième mention d’aide depuis son arrivée à Laval.

Le Rocket poursuivra une séquence de cinq matchs à l’étranger avec un arrêt à Utica pour y affronter les Comets, mercredi.