HKN-HKO-SPO-TORONTO-MAPLE-LEAFS-V-MONTREAL-CANADIENS

Crédit : AFP

LNH

Des correctifs exigés à Toronto

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Les Maple Leafs de Toronto ont éprouvé des ennuis au cours de la dernière semaine, particulièrement en défensive, et leur entraîneur-chef Sheldon Keefe espère du changement dans les plus brefs délais.

Détenteurs du troisième rang de la section Atlantique avant les rencontres de dimanche, les Leafs se sont compliqué la tâche dans la course aux séries de l’Association de l’Est. Leurs récentes difficultés en fin de match leur ont coûté de précieux points. Ainsi, ils ont échappé une avance en troisième période dans trois de leurs quatre derniers affrontements.

Notamment, ils ont perdu 5 à 3 contre les Panthers de la Floride après avoir échappé une priorité de deux buts, lundi. Puis, samedi, le Canadien de Montréal est revenu de l’arrière pour leur soutirer un gain de 2 à 1 en prolongation. Que faut-il faire pour modifier la tendance?

«Ce matin, j’ai dû leur préciser les trucs qui permettent à nos adversaires de passer du temps à l’intérieur de notre territoire et de connaître un regain d’énergie. Selon moi, beaucoup de tout cela concerne notre jeu physique et notre engagement en défense. Il faut être plus près les uns des autres et reprendre possession de la rondelle rapidement. Lorsque nous avons le disque, nous sommes très difficiles à affronter», a commenté Keefe au réseau Sportsnet, samedi.

D’ailleurs, le pilote n’a pas été particulièrement impressionné par la performance de sa troupe lors du dernier vingt réglementaire au Centre Bell, où elle a été dominée 16 à 1 au chapitre des tirs.

«En tant qu’équipe, nous avons fait tout ce que nous ne voulions pas, a admis Keefe. On a constamment remis la rondelle à l’autre club, donc on n’a jamais eu l’occasion de prendre du rythme en attaque. Et vous ne gagnez pas de matchs quand vous marquez un seul but, c’est très dur.»

«Ainsi, on a laissé la formation rivale tenir le coup et lorsque vous avez une courte avance comme celle-là, vous laissez la porte ouverte et vous risquez de voir un tir vous rattraper», a-t-il enchaîné.

Une leçon à apprendre

D’après le vétéran Jason Spezza, les Leafs doivent mettre ces mauvais moments derrière eux et apprendre de leurs erreurs.

«À diverses époques d’une saison, vous franchissez différents obstacles et vous devez régler certains problèmes. Pour nous, c’est probablement une bonne chose de vivre cela. Nous devons traverser ces épreuves et avancer.»

«Toute la ligue est en ébullition et je ne sais pas si tout le monde est trop confiant vis-à-vis notre place au classement, a-t-il également dit. Depuis que Sheldon a pris le relais, notre fiche est bonne. Nous formons un club allant dans la bonne direction. Par contre, nous avons nos mauvaises passes comme tous les autres et nous travaillons pour nous en sortir. En général, on a accompli plusieurs bonnes choses avec Sheldon comme entraîneur et on poursuivra de bâtir sur cela.»