Canadiens de Montréal

Canadiens: le point sur les rumeurs de transaction

Publié | Mis à jour

Leurs noms circulent dans des rumeurs de transactions depuis plusieurs semaines maintenant, mais l’attaquant Tomas Tatar et le défenseur Jeff Petry sont-ils réellement disponibles en vue de la date butoir des échanges?    

À première vue, si les Canadiens de Montréal veulent à la fois augmenter leur nombre de sélections au prochain repêchage et ajouter des espoirs de premier plan dans l’organisation, l’idée tient la route.     

Les derniers détails sur les rumeurs de transaction des Canadiens dans la vidéo, ci-dessus.   

Cependant, cette stratégie n’est pas envisagée par le directeur général du Bleu-blanc-rouge, Marc Bergevin.    

«Il faut arrêter de parler de ça. Ils ne seront pas échangés à moins qu’on offre de l’or aux Canadiens de Montréal, ce qui n’arrivera pas!», rapportait le journaliste de TVA Sports Renaud Lavoie, samedi soir.     

«Ils ne sont pas sur le marché!»    

Bergevin a déclaré au site Athlétique qu’il n’écouterait aucune offre pour Shea Weber et Carey Price. Cette réticence s’inscrit dans la même philosophie concernant Tatar, meilleur pointeur du CH, et Petry.    

«On s’entend que les Canadiens veulent gagner l’an prochain. Ils veulent être des séries et non reconstruire», a expliqué Renaud Lavoie, qui ajoute que Bergevin ne sera pas actif d’ici la date limite des transactions.     

«Il ne faut pas s’attendre non plus qu’il y ait une grosse période des transactions, d’ici le 24 février, où à beaucoup de changements (chez les Canadiens).    

Acquis des Oilers d’Edmonton le 2 mars 2015 en retour de deux choix au repêchage, Petry est sous contrat jusqu’à la fin de la prochaine campagne.    

Tatar, que le Tricolore a obtenu des Golden Knights de Vegas avec Nick Suzuki en retour de l’ailier gauche Max Pacioretty en septembre 2018, écoulera aussi la dernière année de son pacte l’an prochain.