LHJMQ

Une grosse victoire des Remparts contre les Eagles

Roby St-Gelais

Publié | Mis à jour

Personne ne donnait cher de la peau des Remparts de Québec en vue du duel contre les Eagles du Cap-Breton, une équipe parmi les plus solides de la LHJMQ. La troupe de Patrick Roy a pourtant causé une surprise de taille, vendredi soir, en l’emportant 3 à 0 au Centre Vidéotron. 

Même si plusieurs amateurs avaient décidé de rester à la maison au chaud en raison de la tempête, les Remparts ont fait fi des gradins clairsemés dans l’amphithéâtre de Limoilou pour offrir l’une de leurs meilleures performances de la campagne. Ils ont infligé un premier revers en huit sorties à la formation de Sydney.  

Les locaux ont limité l’une des meilleures puissances du circuit à 27 tirs. D’ailleurs, à mi-chemin de la soirée, les visiteurs n’avaient décoché que 10 tirs sur la cage de Tristan Côté-Cazenave, qui a signé son premier jeu blanc de la campagne. Il a réservé ses plus importants arrêts au troisième tiers. 

«Ça fait longtemps que j’attendais ça. Ça a été un effort d’équipe et je suis fier des gars. On a bien joué. Patrick a été franc avec nous sur notre calendrier difficile de fin de saison et on l’a bien pris [...] Notre défensive a bien joué, les gars étaient vraiment sur la tâche et ça nous a donné du succès», a réagi le vétéran portier. 

Deuxième profitable 

Darien Kielb, sur un tir de loin en avantage numérique, et Aleksei Sergeev, à la suite d’une belle percée, ont mis les Diables rouges dans le siège du conducteur en période médiane. Pour le Russe, il s’agissait d’un premier succès depuis le 9 janvier. Étanche, la défensive a ensuite fait le boulot, et quand ce n’était pas le cas, Côté-Cazenave s’est dressé tel un mur. 

«Ça a été un effort collectif. J’ai adoré notre début de match, on a été très bons et on a réussi à se donner du momentum. Quand on ne marque pas, on est toujours un peu nerveux, mais on a marqué un gros but en avantage numérique en début de deuxième. 

«On a été très bon défensivement, et quand on a échappé des situations, notre gardien a été phénoménal. Ça a été de loin le meilleur match de Tristan depuis qu’il est avec nous. Il a fait des arrêts qui étaient assez difficiles et ça a amené de la confiance à nos jeunes défenseurs», a souligné l’entraîneur-chef et directeur général. 

Cette victoire contre la quatrième meilleure équipe de l’association de l’Est injectera une bonne dose de confiance dans le vestiaire québécois alors que les Remparts luttent pour participer aux séries d'après-saison, estimait Kielb. 

«Ça nous donne beaucoup de confiance. On s’est présenté en pensant qu’on pouvait gagner et on a prouvé qu’on pouvait rivaliser avec les meilleures équipes. On a fermé la porte en défensive en effectuant les détails», a noté le grand arrière. 

L’Armada blanchi par les Wildcats 

L’Armada de Blainville-Boisbriand a été blanchi 4 à 0 par les Wildcats de Moncton, vendredi soir, au Centre d'excellence Sports Rousseau. Le gardien des visiteurs, Olivier Rodrigue, a repoussé 26 tirs pour obtenir son troisième jeu blanc de la saison. 

Jakob Pelletier a inscrit le but gagnant au deuxième vingt. La formation de Moncton est revenue à la charge en troisième période avec trois buts, qui ont été l’œuvre de Jeremy McKenna, Liam Léonard et Alexander Khovanov. 

Malgré la défaite, le gardien Olivier Adam a connu toute une soirée devant le filet de l’Armada en repoussant 46 des 49 lancers dirigés vers lui. 

L’Océanic sans pitié 

À Shawinigan, l’Océanic de Rimouski a lessivé les Cataractes 8 à 2. Zachary Bolduc et Dmitry Zavgorodniy ont chacun inscrit deux buts et une aide pour les visiteurs. 

Alexis Lafrenière et Walter Flower ont également eu une soirée de trois points. 

Il s’agit d’un huitième gain consécutif pour l’Océanic, qui n’est qu’à deux points des Wildcats et du troisième rang du classement général de la LHJMQ. 

Les Islanders freinent les Tigres 

À Charlottetown, les Islanders ont infligé un premier revers en sept matchs aux Tigres de Victoriaville en s’imposant par la marque de 6 à 1. 

Brett Budgell a sonné la charge pour l’équipe locale en réussissant un tour du chapeau, en plus d’obtenir une mention d’aide. 

Son coéquipier Thomas Casey a également tiré son épingle du jeu en récoltant un but et trois aides. 

Ailleurs dans la LHJMQ 

À Rouyn-Noranda, les Foreurs de Val-d’Or ont vaincu les Huskies 4 à 3. Rudolfs Polcs a fait la différence en troisième période. Le gardien des Foreurs, Jonathan Lemieux, a réalisé 39 arrêts.