Crédit : Brad Penner-USA TODAY Sports

MLS

Un nouveau stade pour le NYC FC?

Agence QMI

Publié | Mis à jour

La quête du New York City FC pour un nouveau stade pourrait bientôt connaître un dénouement heureux, car ses propriétaires et un groupe de promoteurs immobiliers locaux seraient sur le point de conclure une entente avec la Ville pour la construction de la future infrastructure dans le Bronx.

Selon ce qu’a rapporté vendredi le quotidien «The New York Times», un stade d’environ 25 000 places et entièrement financé par des fonds privés verrait le jour à quelques pas du Yankee Stadium, là où le club de soccer dispute ses rencontres locales. L’édifice ferait partie d’un vaste projet de développement immobilier dans le sud du Bronx dont le coût global serait supérieur à 1 milliard $.

Parmi les éléments du projet en question, il y aurait entre autres une école, des unités d’habitation, un hôtel et des commerces. Ses initiateurs prétendent avoir l’appui du maire de New York, Bill de Blasio, toujours d’après la même source.

«Un accord n’a pas encore été conclu et davantage de discussions doivent être menées, a admis un porte-parole de la corporation de développement économique de New York au journal. Nous avons confiance que cela rendra mieux service à la communauté. La première étape à franchir est d’interroger les gens du secteur à propos de leurs besoins et de leur vision quant à leur milieu de vie.»

«Nous sommes fiers d’avoir joué au Yankee Stadium lors des cinq dernières années et nous tiendrons nos voisins ainsi que nos dévoués partisans informés de toute consultation relative à ce dossier et du processus d’approbation publique», a ajouté le NYFC.

Cette équipe évolue en Major League Soccer depuis 2013 et tente de trouver un nouveau domicile, les conflits d’horaire étant nombreux avec les Yankees. Également, plus tôt cette semaine, elle a annoncé qu’elle se résignera à disputer un match de la Ligue des champions de la CONCACAF au Red Bull Arena, le domicile de ses ennemis jurés, les Red Bulls de New York.