Crédit : DIDIER DEBUSSCHERE/JOURNAL DE QUEBEC

LHJMQ

L’Océanic retrouve son capitaine

Alexandre D’Astous

Publié | Mis à jour

C’est à l’occasion d’un voyage de trois matchs en trois jours que l’Océanic de Rimouski retrouvera son capitaine, Alexis Lafrenière, après une suspension de trois parties pour une mise en échec à la tête de Thomas Caron, des Remparts de Québec, le 26 janvier.

«Nous avons réussi à gagner sans lui, mais c’est sûr que c’est un retour très important et très attendu. Son importance dans notre alignement est capitale. C’est un ajout très important. Il va nous aider c’est certain», a commenté l’entraîneur-chef de l’Océanic, Serge Beausoleil, à propos du meilleur pointeur de la Ligue.

Le retour du capitaine pour le match de vendredi soir à Shawinigan est quelque peu entaché par l’absence de l’attaquant Adam Raska, blessé en fin de match samedi dernier contre les Foreurs. «Il manquera de deux à trois semaines d’action. C’est spectaculaire. Je n’ai jamais vu une équipe avoir autant de blessures. Ça nous empêche de former des trios stables. Raska joue un rôle important sur un des trois premiers trios et en avantage numérique. Son absence chambarde nos plans», a analysé le pilote de la formation du Bas-Saint-Laurent.

Des Cataractes coriaces

Même si son équipe a remporté ses sept derniers matchs, Serge Beausoleil clame qu’il est hors de question de prendre les Cataractes ou les Olympiques (samedi et dimanche à Gatineau) à la légère. «J’ai regardé le match des Cataractes contre Chicoutimi (mercredi). Ils ont marqué sept buts pour gagner 7 à 5. C’est une équipe explosive qui a eu le dessus sur nous cette saison. Il va falloir être prêts. Les Olympiques forment une nouvelle équipe depuis un mois et sont difficiles à battre, surtout à la maison», a-t-il mentionné.

Les deux gardiens de l’Océanic verront de l’action au cours de ce voyage.

Outre Raska, l’Océanic sera aussi privé des services des attaquants Frédéryck Janvier et Ludovic Soucy, tous deux blessés.