Canadiens de Montréal

Le tournant de la saison?

Publié | Mis à jour

Après 56 matchs, les Canadiens frappent à la porte des séries. De ces 56 matchs, Jonathan Drouin n’en a joué que 19 en raison d’une blessure. Avec un Drouin en santé, le Tricolore aurait-il une situation plus avantageuse au classement?

Nos experts se sont posé la question à l’émission Dave Morissette en direct et les avis sont variés.

Nul doute qu’avant la mise en échec d’Alex Ovechkin qui l’a blessé le 15 novembre dernier, le Québécois était le meilleur joueur du Tricolore avec 15 points en 19 matchs, mais surtout, avec une attitude renouvelée qui inspirait ses coéquipiers. 

Ainsi, au bilan de fin de saison, Marc Bergevin pourra-t-il se cacher derrière cet imprévu et dire que la blessure de Drouin aura été le tournant de la saison?

D’après Éric Fichaud, même si Drouin connaissait de bons moments avant d’être placé sur la liste des blessés, l’attaquant n’aurait pas été le genre de joueur à pouvoir transporter l’équipe toute la saison durant. 

«L’an passé, dans les trois derniers mois où on avait besoin de Jonathan Drouin pour faire les séries, il a été invisible, donc est-ce que c’est le tournant de la saison? Non, absolument pas. Les Canadiens auraient très bien pu survivre, mais est-ce que ça a fait mal? Oui.», avance notre analyste.

Pour Michel Godbout, le problème ne réside pas tant dans l’absence de Drouin, mais bien dans le fait que Bergevin n’a pas trouvé le moyen de le remplacer rapidement : «On n’a pas été chercher un joueur de talent équivalent. Si on avait été cherché Kovalchuk deux semaines après qu’il se soit blessé, on ne parlerait peut-être même pas de ça.»

Voyez le segment complet dans la vidéo ci-dessus.