Canadiens de Montréal

«Je ne m’attends pas à de grandes décisions»

Publié | Mis à jour

Les Canadiens de Montréal tentent désespérément de gruger l’écart qui les sépare d’une place en séries éliminatoires. Toutefois, même si le fossé s’est rétréci au cours des derniers jours, la pente est tout de même abrupte à remonter. 

Le Tricolore accuse cinq points de retard sur les Panthers de la Floride , actuellement détenteurs de la troisième place au classement de la section Atlantique. Cependant, la formation de la Floride a joué trois matchs de moins que le CH.  

Les Maple Leafs, de leur côté, sont quatrièmes de cette même section. Le Bleu-Blanc-Rouge est quatre points derrière les Leafs, mais ces derniers ont joué deux rencontres de moins. 

«Pour moi, il y a encore du temps, a souligné l’analyste-hockey de la chaîne TVA Sports Patrick Lalime, vendredi, lors de l’émission Les Partants. L’espoir est là. Moi, j’adore ça. En tant que joueur, tu cultives l’espoir. Tu vois que tu es à cinq points d’une place en séries. Je pense que le meilleur scénario est que tu te fermes les yeux et tu continues à avancer.  

«Quand les moments sont durs, on ne regarde pas le classement, on joue pour nous, on joue pour le groupe de joueurs qu’il y a dans la chambre. C’est clair que les joueurs aiment le groupe, aiment le personnel d’entraîneurs, ça paraît dans leur façon de jouer.» 

Toutefois, le CH se frottera à de très bonnes équipes au cours des prochains jours. 

«Est-ce qu’on va en avoir assez pour se rendre en séries éliminatoires? On va le savoir dans les prochaines semaines, a souligné Lalime. Les Canadiens ont une semaine où il y aura de la compétition. Arizona, Boston, Pittsburgh, Dallas, de bonnes équipes. Ce que je pense que Marc Bergevin va faire, c’est qu’il va attendre. 

«[...] Mais je ne m’attends pas à de grandes décisions. Même si les Canadiens ne sont pas en séries éliminatoires, je pense qu’ils vont être encore tout près, ils vont continuer à se battre.» 

À savoir qui partira et qui restera, pour Lalime, c’est plutôt clair.  

«S’il y a un joueur qui va partir, à ce moment-ci, c’est Ilya Kovalchuk, a confié l’ex-gardien de la LNH. Ça ne veut pas dire qu’il ne reviendra pas et j’aimerais qu’il revienne d’après ce qu’on voit en ce moment.  

«Je ne pense pas que Tatar va partir. Je ne pense pas que Petry va partir. Ce sont des joueurs qui partent que tu dois remplacer. Là tu as du concret. Petry, tu sais ce qu’il t’amène. Tatar, tu sais ce qu’il t’amène. Ce sont des joueurs comme ça que tu veux aller chercher éventuellement. Tu les as avec toi, tu dois les garder.» 

À voir dans la vidéo ci-dessus.