Tennis

Fed Cup: le Canada tire de l'arrière

Publié | Mis à jour

Les Canadiennes Leylah Annie Fernandez et Gabriela Dabrowski ont toutes les deux perdu leur affrontement lors de la première journée d’une rencontre de barrage de la Fed Cup entre le Canada et la Suisse, vendredi matin, à Biel.              

Tous les matchs de la rencontre sont diffusés sur TVA Sports et TVA Sports direct.   

Dans un premier temps, la jeune Québécoise de 17 ans a été vaincue par Jill Teichmann en deux manches de 7-6 (4) et 6-4. Le duel contre la 68e raquette mondiale a duré 1 h 32 min. 

La gagnante de ce duel a réalisé six as et profité de quatre des six balles de bris pour s’imposer. De son côté, Fernandez n’a pas été en mesure d'exceller sur son premier service, elle qui a remporté seulement 56% des échanges disputé dans cette situation. 

« Il n’est jamais facile de perdre, a admis Fernandez dans un communiqué de Tennis Canada. Tout le monde veut gagner. Je voulais gagner, mais c’est une occasion d’apprentissage, une occasion de voir où se situe mon jeu comparativement à une Top 100. Cela s’améliore, mais je dois régler certaines petites erreurs. » 

Lors de la première manche, la 185e joueuse au monde a concédé le bris d’entrée de jeu, mais a été capable de reprendre son dû neuf points plus tard. Le bris d’égalité a cependant été l’affaire de sa rivale. 

Pendant le second set, les deux femmes se sont échangé chacune deux bris dans les six premiers jeux. Teichmann a toutefois attaqué dès qu’elle a senti son adversaire en position vulnérable pour s’assurer du gain. 

Dabrowski dominée, Bouchard blessée  

Un peu plus tard en journée, Dabrowski avait la lourde tâche de niveler les chances, elle qui ne devait même pas prendre part à ce match contre la cinquième joueuse mondiale, Belinda Bencic. En effet, c’était Eugenie Bouchard qui devait être de la partie, mais la représentante de la Belle Province a déclaré forfait en raison d'une blessure au poignet gauche subie la veille à l'entraînement.  

  

 Dabrowski, une spécialiste du double, n’a pas été de taille face à sa rivale et s’est inclinée en deux manches de 6-1 et 6-2. 

«J’étais contente de jouer, a exprimé Dabrowski. Cependant, je n’ai disputé que deux matchs de simple cette année, je ne pouvais donc pas donner plus que ce que j’ai fait aujourd’hui [vendredi].» 

Bencic a réussi le bris contre la 448e joueuse mondiale à quatre occasions et a remporté 80% des échanges disputés sur sa première balle de service. 

Le Canada tentera de revenir dans le duel samedi, lorsque Bouchard, si elle est en mesure de jouer, et Fernandez devraient affronter Teichmann et Bencic, respectivement, avant la rencontre de double dans laquelle Gabriela Dabrowski pourrait être jumelée à Bianca Andreescu. 

C'est un premier duel entre les deux pays depuis 2004, le Canada ayant remporté trois des cinq rendez-vous face à la nation helvète. 

Le gagnant de la rencontre méritera une place à la phase finale de la Fed Cup, qui réunira les 12 meilleures nations, du 14 au 19 avril, à Budapest, en Hongrie. La France, l’Australie, la République tchèque et la Hongrie ont déjà leur billet en poche. 

En plus du duel entre l’unifolié et la Suisse, il y a sept autres affrontements de barrage.