Canadiens de Montréal

Jeff Petry tranche le débat!

Agence QMI

Publié | Mis à jour

Affectés par un virus qui court dans le vestiaire du Tricolore, les joueurs du Canadien de Montréal ont semblé incommodés par moment, mais ils sont finalement venus à bout des Ducks d’Anaheim, jeudi, au Centre Bell, par la marque de 3 à 2 en prolongation. 

Jeff Petry a joué les héros lors de la période supplémentaire en déjouant le gardien John Gibson d’un tir précis dans la lucarne. Il a ainsi permis à son équipe de récolter une huitième victoire à ses 11 derniers matchs.  

Le vrai héros de la rencontre a toutefois été Carey Price. Le portier a arrêté 35 des 37 rondelles dirigées dans sa direction, pour récolter une 23e victoire cette année. 

Le Tricolore a tout de même échappé deux avances d’un but dans ce duel avec l’avant-dernière équipe au classement dans l’Association de l’Ouest. Jakob Silfverberg a d’abord créé l’égalité 1 à 1 en milieu de deuxième période. Derek Grant est celui qui a forcé la tenue du temps supplémentaire, grâce à son filet au début du troisième engagement. 

Du côté montréalais, Nick Suzuki a continué de démontrer tout son talent à sa saison recrue en obtenant son 11e filet de la campagne en première période. Il a complété un jeu de Petry et Tomas Tatar en avantage numérique.  

Brendan Gallagher a été l’autre marqueur du Canadien. Il a complété une superbe passe d’Ilya Kovalchuk, peu après la réussite de Silfverberg. 

Le virus des uns fait le bonheur des autres 

Carey Price, Victor Mete et Jordan Weal avaient raté la rencontre contre les Devils du New Jersey en raison du virus qui affecte plusieurs joueurs de l’équipe. Cette fois, les hommes de Claude Julien devaient composer avec les absences du capitaine Shea Weber, Ryan Poehling et Weal pour la même raison. 

En remplacement à Poehling, Jake Evans enfilait l’uniforme Bleu-Blanc-Rouge pour la première fois de sa carrière. Il a été rappelé du Rocket de Laval plus tôt dans la journée, en compagnie de Xavier Ouellet. Ce dernier n’a toutefois pas pris part au match. 

Evans est même passé bien prêt de récolter son premier but dans la Ligue nationale de hockey sur son tout premier tir. L’attaquant s’est présenté seul devant John Gibson, mais il a été incapable de le déjouer. Utilisé principalement aux côtés d’Ilya Kovalchuk et Max Domi, Evans a patiné pendant 11 min 19 s, dirigeant deux tirs sur le filet adverse et appliquant deux mises en échec à ses adversaires. 

Le Canadien disputera le deuxième match d’une série de trois à domicile, samedi, alors que les Maple Leafs de Toronto seront de passage au Centre Bell.