FBN-SPO-KANSAS-CITY-CHIEFS-VICTORY-PARADE

Crédit : AFP

NFL

Super Bowl: la marée rouge à Kansas City

Publié | Mis à jour

Patrick Mahomes et les Chiefs, incluant le plaqueur offensif québécois Laurent Duvernay-Tardif, ont défilé dans le centre-ville de Kansas City devant une mer de partisans mercredi pour célébrer leur triomphe du Super Bowl. 

Une marée rouge a acclamé son équipe championne, vainqueuse des 49ers de San Francisco 31-20 dimanche dernier à Miami à l’occasion de la grande finale de la National Football League (NFL).  

Mahomes, quart-arrière et joueur par excellence du match du 54e Super Bowl, a soulevé le trophée Vince-Lombardi devant les fans et lancé quelques ballons dans la foule; mais de tous les joueurs, Travis Kelce était le plus exubérant, lunette de ski aux yeux et ceinture de lutte de la WWE sur les épaules. 

«On a botté le derrière à tout le monde», a lancé l’ailier rapproché, dans des propos rapportés par la chaîne CNN. 

«C’est la plus belle scène dont j’ai été témoin de toute ma vie. J’aime cette ville à mort. Je vous promets que je chéris chaque moment», a ajouté Kelce. 

Gagnant du Super Bowl pour la première fois de sa carrière, après 21 saisons, Andy Reid a accompagné ses joueurs à la parade. 

Malgré ses 61 ans et son long parcours désormais garni de gloire, Reid ne semble pas en avoir fini avec le football. 

«L’année prochaine, on revient exactement au même endroit. Encore une fois», a juré l’entraîneur-chef pendant la célébration. 

En l’emportant face aux Niners, Reid s’est délesté de l’étiquette de perdant qui lui collait à la peau en raison de ses 14 participations infructueuses aux éliminatoires de la NFL, incluant sa défaite au Super Bowl XXXIX, en 2004, contre les Patriots de la Nouvelle-Angleterre. 

Quant à Duvernay-Tardif, le joueur-médecin célébrait mercredi la première victoire ultime de sa carrière, mais aussi le premier triomphe du Super Bowl d’un joueur québécois dans l’histoire. Le garde à droite de 28 ans – bientôt 29 – porte les couleurs des Chiefs depuis le début de sa carrière en 2014. Le produit de l’Université McGill dans les rangs universitaires québécois a disputé une première saison complète en 2015.