Boxe

Le prochain combat de David Lemieux annulé

Publié | Mis à jour

Le Québécois David Lemieux ne pourra se battre lors d'un gala prévu le 21 février prochain au Colisée Financière Sun Life de Rimouski en raison d'une blessure.     

En effet, Lemieux (41-4, 34 K.-O.) a été touché au dos à l'entraînement, tel qu'annoncé, mercredi, par Eye of the Tiger Management, qui organise le gala.          

Le gala sera présenté dans son intégralité à TVA Sports et TVA Sports direct.  

Le Québécois devait affronter le Polonais Robert Talarek (24-13-3, 16 K.-O.).    

Lemieux a été tenu à l'écart de l'entraînement de deux à trois semaines après s'être blessé et ne pouvait pas compléter adéquatement son camp d'entraînement.     

Ainsi, le Québécois Simon Kean (18-1, 17 K.-O.) fera les frais de la finale face à l'Américain Daniel Martz (19-8-1, 16 K.-O.) pour la ceinture WBC International Argent des poids lourds, détenue par Kean.     

«Pour les fans qui espéraient voir David Lemieux à Rimouski, c'est une déception, a souligné Kean, mercredi, lors de l'émission Les Partants sur les ondes de TVA Sports. Toutefois, j'étais supposé faire une finale il y a de ça plus d'un an, donc ce sera ma chance d'y retourner et d'avoir le grand titre.»

Kean: pas de pression

Le boxeur de la Mauricie affirme qu'il n'aura aucune pression supplémentaire en raison du fait qu'il remplacera Lemieux en finale.

«Du tout, a-t-il affirmé simplement. Je ne m'octroie pas le titre de passer devant David Lemieux. C'est un ancien champion du monde. Je le respecte. Ça fait longtemps qu'il est avec Eye of the Tiger. L'ancienneté est là. Si on est sur une même carte de boxe présentement, David mérite d'avoir le combat principal. Et on y va aussi avec le combat de la plus grande envergure. David avait quand même un grand combat. Mais David n'est pas là, mais pour moi ça ne change absolument rien si je fais la finale ou non. L'adversaire reste le même, il n'y a aucune différence. Je suis habitué d'en faire des finales.»

En Martz, Kean affrontera un boxeur plus grand et plus imposant que lui; chose qui ne lui est pas arrivée souvent au cours de sa carrière.

«C'est difficile à quantifier de mesurer le talent en boxe, a analysé Kean. Ce n'est pas comme au hockey où on peut regarder les statistiques. Par contre, les deux (NDLR: Liakhovich et Martz) ont affronté des grands boxeurs. [...] Martz a un meilleur gabarit. Plus grand, plus fort physiquement, plus grande force de frappe. Ce sera un style différent. Je pense que je vais être en meilleure condition physique et un meilleur état d'esprit. Le fait d'avoir combattu au Centre Bell et d'avoir fait un combat de 10 rounds devant une grande foule. 

«Je suis revenu d'une opération au coude et pendant mon (dernier) combat, j'étais malade et ç'a joué sur mon état psychologique, car je n'étais pas sûr de ma condition physique. [...] Je pense que je vais performer encore mieux.»

Voyez l'entrevue de Simon Kean dans la vidéo ci-dessus.

Carte de l'événement

  • Simon Kean (18-1, 17 K.-O.) c. Daniel Martz (19-8-1, 16 K.-O.), Championnat WBC International Argent des poids lourds     
  • Erik Bazinyan (24-0, 18 K.-O.) c. Timo Laine (27-12, 11 K.-O.), poids super-moyens     
  • Artem Oganesyan (11-0, 9 K.-O.) c. Fouad El Massoudi (17-12, 2 K.-O.), poids super-mi-moyens     
  • Leila Beaudoin (1-0, 0 K.-O.) c. Maria Esther Del Angel Diaz (1-0, 0 K.-O.), poids super-plumes     
  • Thomas Chabot (1-0, 1 K.-O.) c. adversaire à être nommé plus tard, poids super-plumes     
  • Sébastien Roy (8-0, 1 K.-O.) c. Flavio Michel (9-5, 5 K.-O.), poids mi-moyens     
  • Nurzat Sabirov (10-0, 9 K.-O.) c. Elio German Rafael (15-3, 9 K.-O.), poids mi-lourds     
  • Mathieu Duguay (débuts professionnels) c. Armando Morales Gutierrez (0-1, 0 K.-O., poids super-moyens (combat de réserve)     
  • Hubert Poulin (1-0, 0 K.-O.) c. Matteo Deiana (1-0, 0 K.-O.), poids mi-lourds (combat de réserve)