Eskimos c. Alouettes

Crédit : Martin Chevalier / JdeM

Alouettes de Montréal

Fini les cheerleaders aux matchs des Alouettes

Alexandre Faille

Publié | Mis à jour

L’équipe des cheerleaders des Alouettes de Montréal ne sera pas de retour en 2020, a confirmé l’organisation mercredi. 

Les Alouettes en ont fait l’annonce à l’équipe de cheerleaders plus tôt mercredi, citant des raisons financières pour expliquer leur décision. 

«Dans un contexte de redressement, nous devons prendre des décisions difficiles. C’est avec regret que nous avons annoncé ce matin à notre équipe de cheerleaders qu’elle ne sera pas de retour en 2020», a indiqué un porte-parole des Alouettes à TVA Nouvelles

La directrice des cheerleaders, Annie Larouche, avait évoqué la fin des cheerleaders plus tôt sur Facebook. 

«C’est avec le cœur brisé que je vous annonce que l’équipe de cheerleaders ne sera pas de retour en 2020. Dans le contexte actuel de l’organisation, il y a des décisions financières difficiles à prendre et nous en faisons partie», a-t-elle écrit. 

 

 

L’organisation ne ferme toutefois pas la porte à ramener les cheerleaders dans les saisons subséquentes et précise que cette décision n'est en aucun cas un désaveu envers le travail effectué par les 32 hommes et femmes qui formaient l'équipe. 

Outre les chorégraphies sur le terrain, les cheerleaders jouaient également un rôle auprès de la communauté en s'impliquant notamment au sein de divers organismes. 

Les hommes d'affaires ontariens Sid Spiegel et Gary Stern ont fait l’achat, le 6 janvier dernier, des Alouettes de Montréal alors que l’organisation vient de traverser une période difficile autant sur le plan sportif que financier.