Félix Séguin

Une comparaison intrigante pour Nick Suzuki

Une comparaison intrigante pour Nick Suzuki

Félix Séguin, TVA Sports

Publié 04 février
Mis à jour 04 février

Peu importe l’équipe, on aime souvent se lancer dans le jeu des comparaisons lorsqu’un jeune joueur impressionne.      

C’est le cas de Nick Suzuki avec les Canadiens de Montréal. À quel joueur nous fait-il penser?      

Selon moi, le comparable de Suzuki est difficile à trouver. Un joueur droitier, intelligent, avec une bonne vision de jeu, mais pas le plus rapide ni celui qui a le meilleur tir.            

C’est mon collègue Patrick Lalime qui a été le premier à trouver un joueur établi de la LNH qui ressemblait au no 14 des Canadiens.      

Avant le temps des fêtes, Patrick m’a dit : «je trouve qu’il me fait penser de plus en plus à David Krejci».      

«Pas fou», lui ai-je répondu.      

Et Patrick n’est pas le seul à partager cette opinion. L’entraîneur-chef des Canadiens, Claude Julien, est aussi de cet avis.      

Julien connaît bien David Krejci puisqu’il l’a dirigé pendant 10 saisons et dès son année recrue en 2007-08 avec les Bruins de Boston.      

Selon le pilote des Canadiens, Krejci et Suzuki ont plusieurs qualités en commun. Les deux joueurs ont une excellente faculté de comprendre et de voir le jeu et ils le prouvent notamment avec la qualité de leurs passes.      

Aussi, les deux ont une capacité de se rendre à la rondelle et de réaliser des jeux offensifs. Ils sont capables de le faire sans avoir nécessairement le meilleur coup de patin.      

Consciencieux, appliqués, sérieux, voilà d’autres qualités similaires.      

Krejci aura 34 ans au mois d’avril. Il franchira sous peu le plateau des 900 matchs dans la Ligue nationale. Le joueur de centre des Bruins a connu quatre saisons de 20 buts et deux fois il a amassé 70 points ou plus.      

De plus, il a eu un rôle important de la conquête de la Coupe Stanley par les Bruins en 2011.      

Nick Suzuki n’a pas encore complété sa première saison, mais il démontre de belles aptitudes.      

S’il devient un semblant de David Krejci, Suzuki sera important pour les Canadiens dans les années à venir.